Le web magazine 100% Apnée Sunday - Jan 21, 2018

Interview de Guillaume Néry après son record de France à -126m, « je vais tenter le record du monde… »


Néry par Anrigo

Mardi 8 septembre sur la pré-compétition aux championnats du monde AIDA à Chypre, Guillaume Néry a amélioré son propre record de France en portant la marque à -126m en poids constant (CWT). France Apnée a voulu revenir avec lui sur cette fantastique performance mais aussi sur les semaines précédentes et sur les championnats du monde AIDA qui vont débuter dans quelques jours.

►FRANCE APNEE : Guillaume, quelle est ta première réaction à chaud après ton nouveau record de France avec -126m ?

► GUILLAUME NERY : Cette année marque mon retour sur une grosse compétition après un an de break. L’objectif premier était de plonger plus profond qu’il y a 2 ans. C’est chose faite donc je suis ravi. Je suis d’autant plus ravi que je voulais le faire avec la manière, c’est a dire du contrôle.

►FRANCE APNEE : Juste avant de partir pour Chypre tous les indicateurs étaient au vert puisque que tu avais effectué ta plongée la plus profonde en rade de Villefranche ! Est-ce que cette plongée Niçoise t’as mise en confiance pour aujourd’hui ? Tu y as repensée ?

► GUILLAUME NERY : En milieu d’été, nous sommes partis avec Morgan 15 jours à Kalamata pour une session dédiée à la profondeur. Là-bas, j’ai validé 123m. Ensuite, j’ai passé tout le mois d’aout à Nice avec comme objectif de maintenir un niveau de performance entre 110 et 120, surtout pas plus pour ne pas m’entamer. Les 6 plongées niçoises n’ont pas été ne tout repos car en parallèle de mon entrainement perso, il fallait gérer l’entraînement d’une grande partie de l’équipe de AIDA France au sein de notre club le CIPA. Très souvent, nous étions 20 sur le bateau avec 10 performances de haut niveau à organiser, dont la mienne. Je n’avais souvent que 10 min de répit pour me concentrer, ce qui est suffisant jusqu’à 110-115m, mais trop compliqué au delà. Pour ma dernière perf niçoise, j’ai donc décidé de plonger à Villefranche sur Mer avec Marick Le Hérissé et sa structure Chango Diving et pour une fois ne penser qu’à ma plongée. J’ai ainsi pu réaliser 120m avec aisance et plaisir et ainsi partir gonflé à bloc pour Chypre!

Néry par Anrigo

►FRANCE APNEE : Cette mini-comp de Chypre se déroule quelques jours avant le début des championnats du monde, ne crains-tu pas d’y laisser de l’influx physique et/ou mental ou est-ce fondamental pour arriver au top ?

► GUILLAUME NERY : J’ai pris l’habitude de me tester sur ces compétitions préparatoires. J’intègre ces plongées dans ma progressions et elles construisent la confiance. En mer, c’est pas comme en piscine. On ne peut pas s’entraîner en faisant des séries et en restant à 80% de son max puis lâcher les chevaux le jour J. On doit progresser tout doucement proche et au delà de nos max pour une meilleure adaptation. Je sais que je peux maintenir ce niveau sur 2 voire 3 semaines, donc je suis dans le bon timing.

►FRANCE APNEE : Une question classique : comment as-tu vécu cette incroyable plongée à -126m (avant/pendant/après)

► GUILLAUME NERY : La veille au soir j’étais très tendu. Nous avons d’ailleurs eu avec Morgan (on ne s’improvise pas Monsieur Parfait..) une discussion jusqu’à 1h30-2h du matin, pendant laquelle je lui ai confié mes états d’âmes et craintes. J’étais même à doigt d’annuler la plongée. Puis il m’a dit: « t’as le droit d’annuler ce soir, tu as le droit demain au réveil, sur la plateforme et même à 10 sec du top officiel… ». Apres cette courte nuit, je me suis réveillé plus serein et en grande confiance sur ma forme physique. Alors on y est allé. L’ambiance sur la plateforme était surréaliste. Chypre est touchée par une tempête de sable ce qui donne une atmosphère martienne. La plateforme était au milieu de nulle part, sur une mer d’huile, dans une ambiance très sereine. J’ai su alors que la plongée allait bien se passer. La descente a été presque parfaite, il me restait même de l’air en bas pour imaginer compenser plus profond. J’arrive au fond en 1’49 ». La narcose était très douce et très agréable. Puis comme d’habitude, je décolle du fond avec énergie et contrôle. Je fais corps avec ma nouvelle monopalme Powerfin by Oleg Pudov en carbone. J’ai une grande confiance en mon physique grâce à la prépa physique de mon coach Christophe Lyonnard!
J’arrive en surface et même si je suis dans le gaz à cause de la narcose, je ne suis pas trop entamé. Je fais mon protocole en 4 sec. Il m’a fallu 1’30 pour rejoindre la surface. Temps total 3’19 ».

Néry par Anrigo

►FRANCE APNEE : Morgan à -90m CNF (NR), Rémy à -70m CNF, Stéphane à -97m CWT, Patrick à -98m CWT à l’entraînement, Aurore à -75m CWT… et tout ça aujourd’hui ! C’est du costaud cette équipe de France AIDA pour ces mondiaux de Chypre. Quelle est ta réaction ?

► GUILLAUME NERY : Comme d’habitude nous avons un collectif très fort et sommes très solidaires. Je n’avais qu’une peur. Avoir perturbé la nuit de Morgan avec mes états d’âme et qu’il loupe sa perf ! Heureusement, Morgan est très solide !!

Guillaume Néry avec Morgan Bourc'His qui a battu quant à lui son propre record de France en CNF avec -90m.

Guillaume Néry avec Morgan Bourc’His qui a battu quant à lui son propre record de France en CNF avec -90m.

►FRANCE APNEE : Avec cette perf du jour, la pancarte dans le dos est énorme pour le titre mondial. Comment vas-tu gérer cela ?

► GUILLAUME NERY : Non je pense que malgré tout Alexey a beaucoup de marge. Je reste sur ce que je sais faire. Ça va se jouer entre nous 2, mais pas question de tenter le tout pour le tout pour annoncer plus que lui. Ça n’a jamais été mon approche et ça ne le sera jamais.

►FRANCE APNEE : Le record du monde actuel est en possession d’Alexey Molchanov avec -128m CWT. Le battre est-il un but premier pour ces championnats ou alors est-ce que cela relèvera plus de l’opportunité ?

► GUILLAUME NERY : Je vais tenter le record du monde demain sur le dernier jour de la pré compétition. Je me sens prêt. On verra pour le championnat la stratégie que je vais adopter. Ça dépendra de demain, de mon état de forme dans une semaine. Je gère au jour le jour !

►FRANCE APNEE : Penses-tu « perfer » à nouveau avant le début des mondiaux ?

► GUILLAUME NERY : Voir au dessus!!
Toute la rédaction de France Apnée te souhaite une bonne chance pour cette tentative de record du monde !
Merci Guillaume et à très vite sur France Apnée.

 

propos recueillis le 8/09/15

Les photographies sont d’Olivier Anrigo. Retrouvez son travail à travers son site  http://www.olivieranrigo.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *