Le web magazine 100% Apnée Thursday - Nov 15, 2018

Championnat du monde Indoor CMAS – Lignano 2016


12779265_257186124618327_1211426464193506984_o

acte 1 : l’apnée dynamique sans palme

Arthur Guérin-Boéri avant de nager 221 DNF photo : FIPSAS-CMAS

Arthur Guérin-Boéri avant de nager 221 DNF
photo : FIPSAS-CMAS

Deux records du Monde CMAS en dynamique sans palme

Aujourd’hui mercredi 8 juin avait lieu à Lignano l’épreuve de  DNF sur les mondiaux CMAS. Il n’y avait par conséquent pas de qualification et de phase finale.
Pour commencer, immense déception pour Arthur Guérin-Boéri ! Le champion du monde en titre a nagé 221m en 4’50 » en bassin de 50 mais c’était sans compter un départ trop tardif après le top. Arthur a vécu le même scenario qu’Alexis Duvivier l’an passé. Souhaitons à Arthur le même dénouement que pour Alexis pour le dynamique palme qui aura lieu samedi.
Cette grande déception a laissé la place pour l’équipe de France à une grande satisfaction puisqu’ Olivier Elu bat le record du monde avec 189m en bassin de 50. Le nouveau champion du monde n’est pas le seul Français à avoir brillé sur cette épreuve du DNF puisque le Provençale Pascal Reboul s’offre un Personal Best avec 164m et se classe 7e.
Chez les femmes Alessia Zecchini surclasse la modeste concurrence en battant son propre record du monde avec 171m DNF.
On notera que sur ces championnats du monde il n’y avait pas de qualification et de phase finale

 

Alessia Zecchini photo : FIPSAS-CMAS

Alessia Zecchini 171m DNF CMAS WR
photo : FIPSAS-CMAS

DNF -le top 10 hommes:
1- Olivier Elu avec 189m (CMAS WR) FRANCE
2- Aleksandr Kostyschen 185m
3- Marko Moretti 184m
4- Luciano Morelli 181m
5- Alessandro Zacheo 174m
6- Michele Tomasi 153m
7- Pascal Reboul 164m FRANCE
8- Aldo Stradiotti 153
9- Vanja Peles 153
10- Arijan Zec 143m

13412185_289745814695691_3982669348104180704_o

DNF – le top 10 femmes:
1- Alessia Zecchini 171m (CMAS WR)
2- Cristina Rodda 137
3- Tiziana de Giulio 136m
4- Lidija Lijic Vulic 135m
5- Tatiana di Poi 129m
6- Ines Jovic 108m
7- Barbora Ivanska 107m
8- Mihaela Romic 100m
9- Isabelle Gillet 100m
10- Gisela Sola Lafuente 86m

Olivier Elu photo : FIPSAS-CMAS

Olivier Elu 189m DNF CMAS WR
photo : FIPSAS-CMAS

 

acte 2 : l’apnée statique

les grands favoris passent à la trappe

Le Serbe Branko Petrovic et l’espagnol Aleix Segura Vendrell, qui ont à plusieurs reprises franchi les 10 minutes par le passé, étaient les deux grands favoris de l’apnée statique. Mais on savait également que les Français seraient en embuscade au moindre faux-pas du Serbe et de l’Espagnol.  Et faux-pas il y a eu puisque les deux champions ne valident pas leur perf. Du côté français, les athlètes sont dans une forme olympique. Pascal Reboul ouvre le bal en posant 7’09. Puis JB Savornin valide 8’31 soit son 4e record de France de l’année 2016. Record qui ne tiendra que peu de temps puisque Vincent Mathieu retiendra son souffle 8’40 durant. C’est la plus longue apnée statique française jamais réalisée en compétition. On soulignera la superbe performance du vétéran italien, Gaspare Battaglia, qui prend la 3e place avec 8’21 soit un nouveau record national pour la squadra azzura.

Vincent Mathieu, 8'40 NR photo : FIPSAS-CMAS

Vincent Mathieu, 8’40 NR
photo : FIPSAS-CMAS

Du côté des « static-women », Gabka Grezlova était la grande favorite et elle n’a pas failli; toutefois avec 7’09, la Tchèque est très loin de son meilleur niveau. Magali Siterre, championne de France en titre, réalise un très bon chrono avec 6’43 et offre à la France une médaille d’argent. La nordiste a battu les 6’38 de Sophie Jacquin, un record de France qui datait de 2011. Globalement chez les femmes le niveau est assez faible pour un top 10 sur un mondial.

Gabka s'apprête à conserver son titre en STAT photo : FIPSAS-CMAS photo : FIPSAS-CMAS

Gabka s’apprête à conserver son titre en STAT
photo : FIPSAS-CMAS

 

Top 10 – Statique Hommes
1- Vincent Mathieu 8’40 NR
2- Jean-Baptiste Savornin 8’31
3- Gaspare Battaglia 8’21 NR
4- Luciano Morelli 7’36
5- Bruno Sgevic 7’23
6- Pascal reboul 7’09
7- Arijan Zec 6’47
8- Marc Frognet 6’17
9- Sertan Aydin 6’14
10- Nenad Pavkovic 6’03

JB Savornin photo : FIPSAS-CMAS

JB Savornin
photo : FIPSAS-CMAS

Top 10 – Statique Femmes
1- Gabka Grezlova 7’09
2- Magalie Siterre 6’43 NR
3- Mihaela Romic 6’33
4- Gisela Sola Lafuente 5’50
5- Mirela Smajgl 5’34
6- Ines Jovic 5’16
7- Gordana Delisimunovic 5’09
8- Myunghee Suk 4’35
9- Isabelle Gillet 4’33
10- Basak Tezgor 3’47

Magali Siterre photo : FIPSAS-CMAS

Magali Siterre
photo : FIPSAS-CMAS

 

acte 3 : l’apnée dynamique en bi-palme

Le BI-FIN ou l’épreuve italienne

Alessia Zecchini tout sourire avec 204m avec de petite palme en plastique photo : FIPSAS-CMAS

Alessia Zecchini tout sourire avec 204m avec de petite palme en plastique
photo : FIPSAS-CMAS

On avait vu tout au long de la saison les italiens multiplier les records dans cette discipline qui n’est pas pratiquée en France en Compétition (ndlr : En France sur les compétitions en DYN il n’y a pas de différence entre une perf réalisée avec une monopalme ou avec des bi-palmes). C’est donc en grands favoris qu’ils se sont présentés pour le troisième jour de compétition. Au final, carton plein pour la Squadra Azzura qui prend toutes les médailles avec des perfs incroyables comme celle d’Alessia Zecchini qui a nagé avec avec des petites palmes en plastique 204m CMAS WR, ou encore Andrea Vitturini qui s’offre également un record du monde avec 226m. Les Français ont participé pour le fun mais on peut quand même souligner la remarquable performance d’Eric Poline qui a nagé 190m.

podium BI-FIN Hommes
1- Andrea Vitturini 226m CMAS WR ITALIE
2- Aldo Stradiotti 220m ITALIE
3- Alessandro Zacheo 210m ITALIE

podium BI-FIN Femmes
1- Alessia Zecchini 204 CMAS WR ITALIE
2- Tiziana de Giulio 188m ITALIE
3- Cristina Roda 178m ITALIE

Eric Poline 190m BI-FIN (6e) photo : FIPSAS-CMAS

Eric Poline 190m BI-FIN (6e)
photo : FIPSAS-CMAS

 

acte 4 : l’apnée dynamique palme

UNE JOURNEE HISTORIQUE !

Arthur Guérin-Boëri 300m DYN – Alessia Zecchini 250m DYN

Touché ! Validé ! 300m record du monde absolu pour le champion Français ! photo : FIPSAS-CMAS

Touché ! Validé ! 300m record du monde absolu pour le champion Français !
photo : FIPSAS-CMAS

Cela faisait déjà plusieurs saisons que le mur des 300m en apnée dynamique palme se rapprochait. On se souvient des 288m de Goran Colak ou encore des 294m d’Alexis Duvivier. Plusieurs athlètes pouvaient  « aller au 300m » à l’instar de Goran Colak, Mateusz Malina, les grecs Giannis Kothonidis ou Giorgos Panagiotakis, Guillaume Bussière, Alexis Duvivier… mais l’histoire retiendra que c’est le Français Arthur Guérin-Boëri qui est allé toucher ce mur mythique. Arthur est passé de 257m à 300m cette année. Mais avec l’apnée que le champion possède, rien d’étonnement de le retrouver au bout de la 6e longueur d’un bassin de 50m. Trois jours auparavant sur ces mondiaux Arthur avait nagé proprement 221m en DNF en 4’50; perf invalidée en raison un léger départ après le top. Arthur Guérin-Boëri entre dans la légende de l’apnée mondiale avec ce 300m en 4’30. Le champion français sera en toute logique très attendu sur les mondiaux AIDA où il s’alignera en dynamique sans palme avec une bonne partie des meilleurs mondiaux.

Du côté tricolore il faut aussi souligner le record personnel d’Olivier Elu avec 226m. On imagine la difficulté pour le lyonnais « d’aller à la perf » après la charge émotive liée au record d’Arthur réalisé une heure avant.

VIDÉO

Deuxième performance historique, chez les femmes cette fois, puisque l’Italienne Alessia Zecchini est la première femme au monde à toucher le mur des 250m. On aurait pu penser qu’une Ilaria Bonin soit la première à réaliser les 5 longueurs malheureusement la championne de Lodi était absente sur ces mondiaux. Alessia réalise cette fantastique performance le lendemain de son 206m avec des petites palmes.

Au-delà de la performance d’Alessia Zecchini, il faut aussi souligner l’incroyable présence à haut niveau des italiennes dans le top 10. Le podium féminin est 100% italien avec Alessia Zecchini (250m), Cristina Rodda (219m), 219m Tiziana de Giulio (219).

Alessia Zecchini, un peu plus dans la légende avec sa fantastique perf à 250m. photo : FIPSAS-CMAS

Alessia Zecchini, un peu plus dans la légende avec sa fantastique perf à 250m.
photo : FIPSAS-CMAS

 

Top 10 Hommes
1- 300m Arthur Guérin-Boëri [CMAS WR]
2- 272m Aleksandr Kostyshen
3- 250m Luciano Morelli
4- 230m Aldo Stradiotti
5-235m Alessandro Zacheo
6- 226m Olivier Elu
7- 225m Arijan Zec
8- 224m Aleix Segura-Vendrell
9- 221m Vincenzo Ferri
10- 205m Ivan Nechiporenko

Top 10 Femmes
1- 250m Alessia Zecchini [CMAS WR]
2- 219m Cristina Rodda
3- 219m Tiziana de Giulio
4- 209m Livia Bregonzio
5- 200m tatiana di Poi
6- 193m Martina Mongiardino
7- 176m Mara Carolino Torrelba Pascuet
8-174m Mirela Smajgl
9- 171m Mihaela Romic
10-162m Gabka Grezlova

 

Les champions français nous livrent leur réaction après les 300m d’Arthur Guérin-Boëri :

Stéphane Tourreau :  » Je savais qu’Arthur était capable de nous sortir cette perf en réponse à son DNF de l’autre jour et avec les capacités monstrueuses qu’il avait en dynamique! Ça a été une énorme satisfaction d’entendre cette news pour lui et pour l’équipe et ça fait toujours bizarre de dire « 300m » on a l’impression d’avoir la langue qui fourche… FIER DE TOI TUTUR !!! « 

d’autres réactions à suivre…

VIDÉO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *