Le web magazine 100% Apnée Friday - Jul 20, 2018

DOPAGE – le DTN Richard Thomas réagit


Header-logo-1

Suite aux propos tenus par un de nos lecteurs en commentaire à la publication du 1er décembre sur la 4e journée du Vertical Blue, Le Directeur Technique National Richard THOMAS du ministère des sports a tenu à réagir.

Rappel des propos de notre lecteur anonyme sur notre profil Facebook:

« Entre Aida international qui autorise ses athlètes à faire n’importe quoi (mettant indirectement leur vie en danger) et la FFESSM qui tente d’étouffer le contrôle antidopage positif du second du championnat de France de Poids constant palme (envoyant un signal comme quoi on peut se doper impunément en mer) , on est mal barré pour ressembler à un vrai sport! Enfin un point d’entente entre CMAS et AIDA: l’incompétence et l’amateurisme.
Le DTN a lui même envoyé un mail a certain responsables de club pour signaler ce contrôle positif durant l’été. Depuis aucune nouvelle alors que l’on sait qui c’est et qu’il est proche de la CNA. Donc si vous êtes proche de la CNA—> allez à la pharmacie. Bel esprit sportif et beau souci de protection de ses sportifs. »

Le communiqué du DTN Richard THOMAS :

« La teneur des échanges du 1 décembre dernier sur le forum Facebook de France Apnée relatifs notamment à la problématique dopage et plus particulièrement aux allégations avancées à l’encontre de la FFESSM en la matière impose de faire une réponse « pédagogique » aux protagonistes des propos tenus.

Concernant l’accusation d’une FFESSM qui tenterait « d’étouffer le contrôle antidopage positif » identifié lors du championnat de France 2014 de poids constant :
Conformément à la législation en vigueur (code du sport) et à son règlement disciplinaire relatif à la lutte antidopage :
-la FFESSM a réuni son organe disciplinaire de 1ère instance, organe compétent pour statuer sur les infractions en matière de dopage (articles L. 232- 9, L. 232-10 et L. 232-17) ;
-la FFESSM a transmis à la CMAS et à l’agence française de lutte contre le dopage (AFLD) les décisions prises par son organe disciplinaire ;
-en date du 18 septembre 2014, l’AFLD a décidé de se saisir des faits sur le fondement des dispositions du 3° de l’article L. 232-22 du code du sport, dispositions en application desquelles elle peut, le cas échéant, réformer, de sa propre initiative, les décisions prises par les organes disciplinaires des fédérations sportives agréées.
La FFESSM est donc dans l’attente de l’examen de la situation de l’intéressé qui sera convoqué devant l’AFLD et de la décision définitive qui sera prise par cette instance.
Je précise que la FFESSM a respecté les délais imposés par la loi pour traiter la situation. Tel que prévu à l’article 35 du règlement disciplinaire, la communication officielle sur l’infraction, la personne concernée (à la condition que cette dernière soit majeure) et les sanctions prises ne peut être organisée qu’à l’issue de la procédure en cours et après épuisement des recours possibles. Tel n’était pas le cas au jour de la saisine de l’AFLD et tel n’est toujours pas le cas au jour d’aujourd’hui.

Concernant la communication d’information sur le sujet émanant du DTN (courriel aux clubs) :
Il s’agit en fait d’une communication à l’attention des présidents des commissions nationales d’activité du champ délégataire de la FFESSM invitant ces derniers à diffuser une information rédigée par notre médecin en charge de la surveillance médicale des sportifs et du dopage, relative à la liste des produits dopants et à la vigilance nécessaire en cas de traitement thérapeutique ainsi qu’un rappel à la nécessité de mener des actions de prévention et de formation auprès des dirigeants et ce, qu’il s’agisse de sport compétition, de sport loisir ou de formation de cadres. Aucune information directe à destination des clubs n’a été organisée concernant ce cas de contrôle antidopage positif.

Le Directeur Technique National
Richard THOMAS  »

 

Logo-ED-déf.-12-05-14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *