Le web magazine 100% Apnée Monday - Apr 23, 2018

Rétrospective de l’année 2013


Guillaume poing levé

[1]: Janvier, Bussière frappe un Grand coup!


Juin 2012, un apnéiste Azuréen nommé Guillaume Bussiere participe à la finale de la Coupe de France à Pierrelatte. Venu accompagner Aurore Asso qui prépare les championnats du monde AIDA par équipe, Guillaume est transparent sur cette compétition. Et pour cause, il réalise 4’03 » en statique (STAT), 100m en dynamique palme (DYN) et 115m en dynamique sans-palme (DNF). Guillaume est déçu par ses résultats. A voir notre photo, il est en plein doute. Pourquoi ? Parce qu’il sait, parce que son entourage sait… qu’il vaut beaucoup plus que ça!
Guillaume se remet alors en question. Il se rapproche de Jerome Chapelle qui va devenir son entraîneur. Il est pris aussi en main par Nicolas Mariettan que le milieu de la natation connait bien. Et…
… 7 mois plus tard, nous sommes le 13 janvier 2013 et nous retrouvons Guillaume Bussière lors de la 2e manche de Coupe de France FFESSM à Angoulême. Guillaume passe en l’instant d’une journée de l’ombre à la lumière. Il rejoint le club très fermé des champions capables de passer les 500 points en compétition. Il réalise 507,656 points avec 5’51 » en STAT, 210m DYN, 157m DNF.
Angoulême c’est le début d’une belle aventure pour Guillaume Bussière et nous aurons l’occasion d’en reparler dans notre RETRO-2013.
>> « Guillaume, c’est promis, lors des prochaines RETRO-2013, les photos seront plus à ton avantage ! »
crédit photo: France Apnée

Manche de Coupe de France (Pierrelatte, 2012) photo : France Apnée

Manche de Coupe de France (Pierrelatte, 2012)
photo : France Apnée

[2]: février, les risques de la carpe révélés


En février dernier AIDA international, via son responsable Science & Médecine Rik Rösken, publiait un avis important concernant une technique utilisée par les apnéistes de compétition depuis longtemps, et aujourd’hui de plus en plus connue des apnéistes loisir : la carpe ou packing en anglais. Rémy Dubern avait traduit et commenté cet avis en français. Pour la retro 2013, il nous a semblé important de remettre cet article en avant.
http://www.blue-addiction.com/2013/02/packing/

 

[3]: mars, Herbert Nitsch refait surface


Après des mois et des mois de silence, l’apnéiste autrichien Herbert Nitsch, avait livré une interview émouvante pour « The Red Bulletin ». Rappelons que le 6 juin 2012, Herbert devait battre le record du monde de No Limit en le portant à 244m au large de Santorin. Les médecins lui avaient fait savoir qu’il serait impossible de plonger aussi profond. L’apnéiste était bien descendu à cette profondeur, mais c’est la remontée qui allait bouleverser sa vie…

>Quelle est la dernière chose dont vous vous souvenez de cette plongée?
>>Herbert : Je ne peux pas le dire. Nous avons passé en revue les vidéo des dizaines de fois et mes souvenirs se confondent avec ce que je vois. Mais la chose importante est que nous pouvons dire avec certitude que l’accident s’est produit. Et que rien de tel ne s’était jamais produit auparavant.

>Qu’est-ce qui s’est exactement passé au cours de ces quatre minutes de plongée?
>>Herbert: Je suis descendu à 244m comme prévu. Je me suis évanoui à une profondeur d’environ 100 m au moment de la remontée.
Ce que je voulais c’était de descendre avec la gueuse, maîtriser ma remontée lentement puis faire un palier d’une minute à 10m. Si cela c’était produit comme ça, rien ne serait arrivé. Mais je me suis évanoui à cause de la narcose à l’azote, même si les médecins pense que c’est l’accident de décompression qui m’a fait perdre connaissance. Dans tous les cas, la gueuse avec Herbert inconscient est remontée à 10m trop rapidement. La gueuse s’est arrêtée automatiquement alors que j’étais inconscient. Les plongeurs de sécurité m’ont sauvé. J’aurais pu me noyer parce que j’ai été attaché à la gueuse.

>Avec la vidéo, on peut voir qu’une fois en surface vous êtes redescendu de suite. Pourquoi?
>>Herbert: J’ai pris un peu d’oxygène pur et je suis redescendu à 10m pour endiguer l’accident de décompression. J’étais programmé pour faire ça; je l’ai fait de manière inconsciente. Je ne me souviens pas de quoi que ce soit à propos de ces quelques minutes.

photo : Breitling

photo : Breitling

>D’un point de vue médical, vous avez probablement eu un accident vasculaire cérébral, n’est-ce pas?
>>Herbert: Pour faire simple, l’air est composée de 20% d’oxygène et 80% d’azote. Pendant une plongée, l’oxygène dans le sang est consommé et l’azote est comprimé à la descente. Si vous remontez trop vite, l’azote augmente de volume, de manière explosive. C’est ce qui se passe quand vous faites sauter un bouchon de Champagne. C’est pareil dans le sang et ce n’est pas bon du tout pour vous. Les petites bulles d’azote se sont formées à la remontée et lorsque j’ai émergé cela a déclenché un accident vasculaire cérébral.

>D’où venaient ces petites bulles d’azote pour causer autant de dégâts?
>>Herbert: Plusieurs parties de mon cerveau ont été touchées, heureusement, la plupart du temps dans la partie inférieure, la partie arrière de la tête et non pas derrière le front, car c’est là que les traits de personnalité sont situés. Donc, même si je suis loin d’être la personne que j’étais avant, quand il s’agit de ma personnalité et de mon caractère, je suis toujours la même personne. J’ai pu m’en sortir en changeant ma façon de faire.

Des troubles neurologiques, de la difficulté à trouver ses mots et des pertes de mémoire sont tous des symptômes typiques d’AVC. Est-ce certains de ces troubles se sont manifestés?
Herbert: Je suis conscient de ces problèmes et je souffre de certains d’entre eux. Mais je suis devenu assez bon maintenant pour trouver une autre façon de dire les choses quand je m’aperçois que je ne trouve pas le mot.
Si vous me posez une question en deux parties, je vais probablement répondre à la première partie et oublier la seconde.
Je viens de me rappeler du mot de passe de mon ordinateur récemment, par hasard. Et les noms; j’avais oublié les noms de presque tout le monde.

>Que diriez-vous du point de vue motricité?
>>Herbert: Je marche à nouveau sur mes deux pieds. Je n’utilise pas un fauteuil roulant, de canne ou de déambulateur. C’est vraiment un grand progrès, mais ce qui est bizarre c’est que j’ai la sensation d’être fait de bois. Et si je ne me concentre pas, ma jambe droite vacille comme si elle se balançait de ma hanche. Si j’essaie de courir, c’est encore plus drôle, c’est comme un mélange entre pas de l’oie et la Lambada.

>Votre discours est très rarement perturbé.
>>Herbert: Si j’essaie de parler vite ou quand il y a des mots plus compliqués, c’est trop rapide pour ma langue. Ou plutôt, trop rapide pour la conduction nerveuse entre mon cerveau et ma langue. Mon discours finit par sonner pâteux, comme si j’étais un peu ivre. Curieusement, l’anglais vient à moi beaucoup plus facilement que mon allemand natif. Je ne sais pas pourquoi.
En général le côté droit de mon corps est encore très limité dans ce qu’il peut faire.

>Êtes-vous droitier?
>>Herbert: Oui, je le suis. Ce serait un désordre complet si j’essayais par exemple de verser le thé dans une tasse avec ma main droite. J’ai dû apprendre à écrire de la main gauche, même si c’est juste pour le plaisir d’avoir à nouveau une signature. Si j’utilise ma main droite, mon écriture ressemble à un gribouillage, comme un gosse d’école primaire essayant d’usurper l’identité d’un adulte.
Je commence toujours par me brosser les dents avec ma main droite pour l’entraîner, je ne passe qu’à ma main gauche que lorsque mon épaule est trop fatiguée. »

Par Ron Mueller et Arek Piątek
Source : article web RED BULLettin, traduction France Apnée.
photo: BREITLING

 

[4]: Avril, Alice ou la belle glisse


Le 7 avril dernier à Nîmes lors de la Coupe des Plongeurs libres, Alice Modolo fait un retour très remarqué dans les eaux chlorées. On sait qu’Alice s’était installée depuis quelques temps sur la Côte d’Azur pour s’adonner à la profondeur.
Elle fait son retour de la plus belle manière en battant le record de France AIDA avec 185m DYN tout sourire. Nul doute qu’Alice a potentiellement un beau 200m sous la palme.
Nous rappelons toutefois, qu’à ce jour, la seule française à avoir nagé 200m en dynamique palme est Georgette Raymond (Record de France FFESSM en 2011).
La compétition de Nîmes est la seule compétition Indoor qu’ Alice a faite pendant la saison 2013. La championne s’est principalement consacrée à la mer avec notamment deux records de France AIDA: 81m en poids constant et 71m en immersion libre (record battu un peu plus tard par Aurore Asso avec 72m à Kalamata).
Une très belle saison pour Alice Modolo!
crédit photo: Nicolas Proquin

Alice Modolo à Nîmes lors de la Coupe des plongeurs libres photo: Nicolas Proquin

Alice Modolo à Nîmes lors de la Coupe des plongeurs libres
photo: Nicolas Proquin

 

[5]: Mai, Guillaume fait ce qu’il lui plait !


Montluçon III, était indiscutablement La compétition d’apnée de l’année sur le territoire national. La plupart des champions Indoor s’y sont retrouvés pour « performer ». Avec un début de saison fracassant tant sur le circuit AIDA que fédéral, Guillaume Bussiere était très attendu. Il allait pouvoir se mesurer pour la première fois à de gros clients comme Romain Doris ou Xavier Delpit, tous deux membres de l’Equipe de France FFESSM.
La présence de Guillaume a pesé lourd dans le mental de certains athlètes qui connaissaient ses résultats des derniers mois. Pour Guillaume, Montluçon n’était qu’une étape avant son principal objectif de la saison: les championnats du monde AIDA de Belgrade. Finalement, parmi les leaders il était sans doute celui qui avait le moins de pression. L’objectif principal de ce rendez-vous des Championnats Nationaux était de faire une perf’ max bien nagée en dynamique. Le reste c’était du bonus, mais quel bonus!
Nous, observateurs, aurions aimé un championnat de France disputé. Mais il n’en fut rien car Guillaume Bussière, surnommé « Racer » dans club, a écrasé toute concurrence. Non seulement Guillaume est devenu CHAMPION DE FRANCE FFESSM 2013 en prenant trois médailles d’Or sur les quatre disponibles mais surtout il a pulvérisé le record du nombre de points sur un combiné avec 554 points (Le précédent était détenu par Fred Sessa avec 510 points en 2012). Guillaume a également pris dans la même journée le record de France Fédéral de dynamique palme avec 236m DYN et celui du sans-palme avec 175m DNF. Performances qu’il va plus qu’améliorer le mois suivant. Mais ce sera l’objet d’un prochaine publication…
photo: Nicolas Proquin

 

A Montluçon (Alliers) pour sa première participation au championnat national Guillaume devient champion de France 2013  photo : Nicolas Proquin

A Montluçon (Alliers) pour sa première participation au championnat national Guillaume devient champion de France 2013
photo : Nicolas Proquin

 

[6.1]: Juin, Gold Goran !


Le 28 juin dernier à Belgrade, Ute Geßmann, juge AIDA international de niveau A, lève son carton blanc devant Goran Colak. Le Croate vient d’améliorer son propre record du monde de dynamique palme avec 281m DYN [WR].
Pendant ces Championnats du monde Indoor AIDA, Goran Colak aura pris toutes les médailles d’or avec également 206m en dynamique sans palme (DNF) et 8’59’’ en apnée statique (STAT).
Photo: France Apnée ©

Goran Colak a pris toutes les médailles d'or à Belgrade  photo : France Apnée

Goran Colak a pris toutes les médailles d’or à Belgrade
photo : France Apnée

 

[6.2]: Juin, la Tsarine règne sans partage


Lors des championnats du monde AIDA de Belgrade, Natalia MOLCHANOVA a pris tous les records du monde en piscine avec 182m DNF (voir notre photo), 234m DYN et 9’02 » STAT. Sur cette dernière épreuve, elle se paie même le luxe de battre le meilleur garçon, à savoir Goran Colak qui avait réalisé 8’59 »!
Photo: France Apnée ©

Natalia Molchanova prend toutes les médailles d'or et bat tous les records du monde (STAT-DYN-DNF) à Belgrade. photo : France Apnée (2013)

Natalia Molchanova prend toutes les médailles d’or et bat tous les records du monde (STAT-DYN-DNF) à Belgrade.
photo : France Apnée (2013)

 

[6.3]: Juin, Bussière intègre l’élite mondiale


Vendredi 28 juin en finale « B » du dynamique palme à Belgrade, Guillaume Bussière réalisa la 2e meilleure performance de la compétition avec 259m. Il battait alors le RECORD DE FRANCE AIDA qui était détenu jusque là par Frédéric Sessa (255m en 2010 à Okinawa).
Cette superbe performance survenait après 178m en DNF le dimanche 23 juin, 227m en DYN le lundi 24 juin et 188m en DNF le jeudi 27 juin. Une incroyable semaine pour cet apnéiste qui participait à sa première compétition internationale.
Sur notre photo Guillaume s’approche du mur des 250…
Photo: France Apnée ©

259m (AIDA NR) pour Guillaume Bussière à Belgrade photo : France Apnée (2013)
259m (AIDA NR) pour Guillaume Bussière à Belgrade
photo : France Apnée (2013)

[6.4]: Juin, 1er championnat de France de poids constant pour la FFESSM


Ce 1er Championnat de France devait se tenir le samedi 29 juin mais le Mistral a obligé les organisateurs à reporter les performances le lendemain le dimanche 30 juin. Ce championnat s’est tenu au large du Grand Congloué et des Impériaux de Riou à Marseille sur un fond de 90 mètres (à noter que la profondeur était limitée à 80m pour les compétiteurs).
Rémy Dubern est devenu le premier champion de France de poids constant avec 80 m CWT. Chez les filles ce sont Sophie Jacquin et Coraline Penaguear qui se sont partagées le titre avec 48 m CWT.
photo: Eric Flogny / FFESSM

podium poids constant / championnat de France outdoor FFESSM à Marseille (2013) photo : Eric Flogny pour la FFESSSM

podium poids constant / championnat de France outdoor FFESSM à Marseille (2013)
photo : Eric Flogny pour la FFESSSM

[7]: Juillet, le Nice Abyss Contest


Les 6 et 7 juillet derniers 25 compétiteurs des profondeurs se sont retrouvés en rade de Villefranche pour une compétition mer AIDA sous la houlette de Guillaume Néry.
Outre de belles performances comme celle de Morgan Bourc’His à 90m CWT ou celle de Rémy Dubern à 91m CWT, le NAC a aussi permis à Alice Modolo de prendre de Record de France d’Immersion Libre avec 71m FIM.
Herbert Nitsch était l’invité de marque de cette édition. Il était là comme spectateur.
Crédits photo: Anne Maury ©

Néry, Nitsch, Bussière photo : Anne Maury

Néry, Nitsch, Bussière
photo : Anne Maury

[8.1]: Août, Kazan ou la revanche


En août dernier lors des championnats du monde CMAS de Kazan en Russie, des performances de très haut niveau ont été réalisées. En statique d’abord avec Branko Petrovic qui a retenu son souffle pendant 10’18 » (WR CMAS). Le Serbe, qui n’avait pas participé aux mondiaux AIDA, s’était réservé exclusivement aux CMAS Games. Pour d’autres qui avaient fait les championnats du monde AIDA, Kazan fut l’occasion de prendre leur revanche. Ce fut la cas d’abord d’Ilaria Bonin qui avait subi en juin la suprématie de Natalia Molchanova. Dans la capitale de la république du Tatarstan, la championne italienne a battu le record du monde absolu en dynamique palme avec 237m (WR CMAS).

Ilaria en Finale DYN (Belgrade, 2013) photo : France Apnée

Ilaria en Finale DYN (Belgrade, 2013)
photo : France Apnée

Elle s’est adjugée également la première place en dynamique sans palme avec 166m. Chez les garçons, c’est Aleksandr Kostyshen qui prend sa revanche en battant Goran Colak avec 266m (WR CMAS).
A Kazan, l’équipe de France FFESSM a vécu des émotions fortes puisqu’elle est passée de l’abattement à la joie absolue lors des épreuves de dynamique sans-palme… Nous allons bien évidement y revenir dans notre prochaine publication de la RETRO-2013!
crédits photo: France Apnée ©

 

[8.2]: Août, le Roi Arthur !

+ INTERVIEW FRANCE-APNEE d’ Arthur Guerin-Boeri (faite le 21 décembre 2013)


Le 9 août dernier à Kazan en Russie lors des Championnats du monde CMAS, Arthur Guerin-Boeri est devenu champion du monde en apnée dynamique sans palme (DNF) avec sa performance à 200m (WR CMAS). La veille pendant les qualifications le parisien avait déjà créé la surprise en nageant 183m DNF (WR CMAS) battant même un certain Goran Colak… On rappellera qu’Arthur avait intégré l’équipe de France FFESSM à l’issue des championnats de France où il avait nagé 157m en DNF.
Moins de cinq mois après son titre mondial, France Apnée a voulu prendre de ses nouvelles. Arthur a accepté de répondre à nos questions:

-FRANCE APNÉE: Bientôt cinq mois après ton record du monde CMAS en dynamique sans-palme (200m), qu’est-ce qui a changé pour toi?
-ARTHUR GUERIN-BOERI : A vrai dire pas mal de trucs ! déjà je me suis rapproché du fabriquant de combinaison Top-Star qui fait un boulot d’enfer. J’ai aussi réussi à négocier avec le fabriquant Triton pour avoir la meilleur finition possible sur ma monopalme. Sinon à part quelques petites choses du quotidien, rien n’a radicalement changé, j’ai repris mes entrainements habituels.

-FRANCE APNÉE: Récemment Goran Colak a battu le record du monde AIDA en DNF avec 225m. Nous imaginons que tu as vu la vidéo de sa perf’, quelle est ta réaction
-ARTHUR GUERIN-BOERI :C’est énorme ! il est impressionnant dans toutes les disciplines indoor de toute manière Goran. Et aujourd’hui je ne suis pas surpris de le voir sortir des distance monstrueuses comme cela. En plus en début de saison. C’est beau… Ce sera vrai challenge de l’avoir comme camarade de compétition lors des prochaines échéances internationales, si j’ai le plaisir d’y participer.

-FRANCE APNÉE: La saison dernière tu as gagné ta sélection en Equipe de France FFESSM parce qu’il y avait du DNF au championnat du monde de Kazan. Sais-tu déjà si aux championnats d’Europe CMAS de Tenerife en 2014, il y aura du sans-palme?
-ARTHUR GUERIN-BOERI : Je n’ai pas encore eu le détails des épreuves. Mais en toute logique il devrait y en avoir.

Arthur poing levé après 200 sans palme

Arthur Guerin-Boeri
crédit photo: Eric Flogny

-FRANCE APNÉE: Si le DNF ne devait pas être présent à Tenerife, vas-tu essayer d’aller chercher les minima en DYN (205m en 2013, peut être plus en 2014)? Tu nous as donné une partie de la réponse dimanche 15 décembre en validant 200m en DYN à Courbevoie. Peux nous raconter ta perf’ ainsi que ta récente découverte de la monopalme?
-ARTHUR GUERIN-BOERI : C’est évident que je vais aller chercher les minimas en DYN maintenant que j’ai l’outil adéquat pour le faire. En effet j’ai sorti 200m DYN dimanche 15 à Courbevoie, ce qui n’est pas très loin des minimas pour Tenerife, j’ai donc bon espoir de pouvoir confirmer ma sélection avant les championnats de France. Mais rien n’est gagné, et il va falloir continuer à travailler dur. Notamment pendant le prochain stage d’hiver de l’Equipe de France, organisé par le staff à Mulhouse fin février.
Pour revenir sur ma première perf en mono, et bien pour faire simple je crois qu’on peu dire que j’ai vraiment pris du plaisir à pousser un peu cette mono pour voir ou elle pouvait aller ! C’est la première fois que je tentais une distance avec. Cela fait maintenant un mois et demi que je l’utilise, j’ai eu le temps de perfectionner mon mouvement et de me familiariser avec une ondule qui me va bien pour les longues distance. Je reste assez lent, je cherche l’économie (un peu comme sur mon DNF en réalité) : j’ai compté 2’40 » pour le 200m, et les premiers 100m en 1’27 ». Cependant il reste pleins de trucs à bosser et je compte sur mes coachs, Guillaume Lescure, Arnaud Ponche et Christian Vogler pour orienter mon travail. Coté lestage j’utilise un peu moins qu’en DNF, soit une ceinture profilée très efficace de 5kg réalisée par Patrice Balay et un collier de 2.5kg. Ma combi est un prototype TopStar 2 pièces sur mesure de la gamme Compétition Titanium SCS en 1.5mm. La mono est une hyperfin Triton fibre de verre, fabriquée par Maxym Moroz lui-même svp !

-FRANCE APNÉE: 200m en dynamique sans palme, 200m en dynamique palme… et le statique?
-ARTHUR GUERIN-BOERI : Ah ! vous m’avez eu! la statique reste mon point faible, bien que j’ai l’intention de progresser, il est vrai que je préfère bouger ! J’ai sorti 5’36 » à Courbevoie et on est encore en début de saison, en fin de période d’entrainement « hypercapnique », je ne suis donc pas trop déçu par mon temps. C’est mieux que l’année dernière à la même époque.

-FRANCE APNÉE: Pour finir, quelle sera ta première compétition pour 2014 ?
-ARTHUR GUERIN-BOERI : La première compétition de 2014 sera sûrement l’inter-régionale et championnat IDF/Picardie le 9 février, à Abbeville.

[9.1]: Septembre, Morgan Bourc’his – champion du monde d’apnée


En septembre dernier à Kalamata en Grèce Morgan Bourc’His est devenu champion du monde AIDA en poids constant sans palme avec sa plongée à -87m CNF. On rappellera qu’une semaine auparavant il avait battu le record de France de la même discipline avec une plongée à -89m CNF.
Retour en image…

 

 [9.2]: Septembre, incroyable Natalia MOLCHANOVA!


A l’issue des championnats du monde AIDA en mer Natalia Molchanova aura pris toutes les médailles d’or avec 69m CNF, 96m CWT et 91m FIM. Si on ajoute les trois médailles d’or prises aux mondiaux de Belgrade avec 182m DNF, 234m DYN et 9’02 » STAT on peut incontestablement dire que 2013 aura été l’année Molchanova. Sur ces 6 médailles d’or il y a eu 5 records du monde validés! A 51 ans la championne Russe règne sans partage sur l’apnée mondiale féminine.

Natalia règne sans partage sur le circuit mondial photo : France Apnée

Natalia règne sans partage sur le circuit mondial
photo : France Apnée

 

[10]: Octobre, record national Croate pour Goran Colak


En octobre dernier pendant la « Sofia freediving cup » en Bulgarie, le Croate Goran Colak a amélioré son propre record national avec 9’19 » en apnée statique (son précédent record était de 9’07 »).
Cette année seuls trois apnéistes ont été capables de passer les 9 minutes en statique, à savoir Aleix Segura Vendrell (9’27 »), Branko Petrovic (10’18) et Goran Colak (9’19 »).

 

Goran Colak (Belgrade, 2013) photo : France Apnée

Goran Colak (Belgrade, 2013)
photo : France Apnée

 

[11.1]: Novembre, le monde de l’apnée endeuillé


Au cours de la 7e journée du Vertical Blue, le champion américain Nicholas Mevoli a perdu la vie après sa plongée à -72m en CNF.
Depuis 2012, Nicholas était à 32 ans une étoile montante de l’apnée outre-atlantique. Il fut le premier américain à atteindre 100m en poids constant.
Malheureusement Nick Mevoli fut aussi le premier apnéiste à décéder pendant une compétition.

nick mevoli

[11.2]: Novembre, Goran Colak termine l’année au sommet!


Le 21 novembre dernier, le Croate Goran Colak a battu le record du monde de dynamique sans palme avec 225m DNF [AIDA WR]. Le précédent record était détenu par Dave Mullins avec 218m.
Goran a parcouru 225m sans palme en 4’30 » dans un bassin de 25m. Pour les 50 premiers mètres il a fourni 2 mouvements de bras complets par 25m, 3 mouvements de bras jusqu’à 200m puis 4 mouvements pour le derniers 25. Sa sortie fut un peu dure mais maîtrisée.
Goran avait dédié son record à son ami Nicholas Mevoli.

RETRO-2013: Clap de fin !


La rétrospective 2013 est désormais terminée. Nous espérons que vous avez eu plaisir à la suivre ainsi que toute la saison. 2013 fut une année riche et palpitante pour l’apnée sportive. Si nous devons garder une image pour ce qui est de la France de l’Apnée, nous retiendrons le poing levé de Guillaume Bussiere. Il représente cette nouvelle génération de champions français qui a émergé cette année et qui n’a pas fini de nous surprendre.
Merci pour votre fidélité.
crédit photo: Nicolas Proquin / Apnéa Magazine

Guillaume poing levé

crédit photo : Nicolas Proquin pour Apnéa Magazine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *