Le web magazine 100% Apnée Monday - Apr 24, 2017

3e manche de la Coupe de France FFESSM 2016 – Brest


Sandrine Murbach

Brest en Coupe de France c’est quasiment un classique. Une compétition qui se déroule sur deux jours comme ce fut le cas à nouveau cette année les 6 et 7 février. Brest c’est un déplacement conséquent c’est pourquoi on retrouve principalement des compétiteurs du grand Ouest. Vincent Mathieu, Mathieu Renard, Christian Vogler, Simone Gaeta ou encore Nicolas Girardin, quelques uns des meilleurs garçons de Bretagne ou des Pays de Loire  étaient présents à la Piscine de Recouvrance pour assurer le spectacle. Chez les filles, l’incontournable Sandrine Murbach de l’Equipe de France indoor fédérale ou encore Justine Nicolas de l’équipe de France indoor AIDA avaient fait également le déplacement pour valider leurs premières perf de la saison sur le circuit fédéral.

Au milieu des régionaux un compétiteur est venu de l’autre bout de la France… il s’agit du Varois Jean-Baptiste Savornin qui la semaine précédente avait battu le record de France d’apnée statique à Annecy avec 8’01. En pleine progression, JiBé est venu à Brest pour marquer à nouveau les esprits sur l’épreuve d’apnée statique.

l’apnée statique : Savornin sur haut de la vague !

Une semaine avant Brest, Jean-Baptiste Savornin avait battu le record de France de Vincent Mathieu (7’44 – 2015) en portant le chrono à 8’01. Vincent et « JiBé » étaient logiquement très attendus pour un beau duel. Duel arbitré par de bons « static-men » régionaux comme Christian Vogler ou Simone Gaeta. On regrettera que sur cette manche le breton Yann Perello ait fait l’impasse.

Jean-Baptiste Savornin en pleine concentration

La plus grosse annonce est faite par Vincent Mathieu avec 7’15, pourtant la révélation de l’année 2015 est en « petite » forme puisqu’il valide 6’54. Son principal concurrent, Jean-Baptiste Savornin,  quant à lui, continue à surfer sur une incroyable vague hypoxique ! Le déplacement du Sudiste en terre celtique vaut le coup puisqu’ à peine une semaine après son record à 8’01 à Annecy, Savornin est impérial en posant 8’12. C’est un nouveau record fédéral. C’est également la plus grosse perf française (toutes fédé confondues) d’un compétiteur actif. Si Savornin maintient cette état forme jusqu’en juin prochain pour les championnats du monde CMAS, il peut envisager un podium. On peut logiquement estimer qu’avec 8’01 et 8’12, Savornin a déjà remporté la Coupe de France 2016 en apnée statique.

nouveau record de France fédéral avec 8'12 pour Savornin

nouveau record de France fédéral avec 8’12 pour Savornin

podium homme

1- Jean-Baptiste Savornin 8’12 -RECORD DE FRANCE-

2- Vincent Mathieu 6’54

3- Yann Colin 6’36

Chez les filles, point de gros chronos puisqu’ aucune ne passera les 5′. Céline Hubert davantage spécialiste du DNF remporte l’épreuve avec 4’47.

Gladys Bousquet

Gladys Bousquet

podium femme

1- Céline Hubert 4’47

2- Gladys Bousquet 4’33

3- Justine Nicolas 4’16

source : CNA

source : CNA

 

l’apnée dynamique sans palme :  un bon niveau moyen

Parmi les favoris du jour en DNF : Vincent Mathieu, Christian Vogler ou encore Maxime Dangel qui a formulé la plus grosse annonce avec 150m. Autant dire qu’on pouvait s’attendre à de belles performances. Chez les filles Sandrine Murbach et surtout Céline Hubert ont les moyens d’aller chercher une belle marque.

Les athlètes décident. Sur cette deuxième épreuve point de performances sensationnelles, pourtant on note un niveau moyen très correct. Chez les hommes les 10 premiers sont tous au-delà de 100m. Preuve que cette distance se banalise. Déception pour le jeune Maxime Dangel qui avait annoncé 150m et qui nage finalement 118m, pénalités déduites il prend la dixième place. Christian Vogler remporte une épreuve qu’il affectionne avec 119m. Dominique Henry et Bertrand Lacroix s’offre une médaille en Coupe de France avec respectivement 117m et 115.

podium homme

1- Christian Vogler 119m

2- Dominique Henry 117m

3- Bertrand Lacroix 115m

Chez filles, forte de son expérience Sandrine Murbach remporte l’épreuve avec 115m. La Rochelaise se positionne pour le combiné. Pour Céline Hubert c’est la grande désillusion. La jeune femme qui avait nagé 127m l’an passé sans combinaison à  Angoulême en Coupe de France, syncope cette année à Brest à 111m. Justine Nicolas tout en retenue valide 100m. Elle sera très attendue le lendemain pour le dynamique palme. Gladys Bousquet ferme le podium avec 71m (en photo).

Gladys Bousquet

Gladys Bousquet

podium femme

1- Sandrine Murbach 115m

2- Justine Nicolas 100m

3- Gladys Bousquet 71m

Ok tout va bien pour Gladys

Ok tout va bien pour Gladys

 

résultats complets

source : CNA

source : CNA

 

l’apnée dynamique palme : les outsiders se positionnent

Après une nuit de récup’, les compétiteurs se retrouvent le lendemain dimanche 7 février pour l’épreuve de DYNamique palme. Seulement 25 hommes et 3 femmes s’aligneront dans le bassin de 50m de Recouvrance pour clore le combiné de cette 3e manche de coupe de France. Aucune grosses pointures du circuit fédérale annoncées sur ce DYN mais de bons compétiteurs expérimentés et déjà médaillés en Coupe de France à l’instar de Christian Vogler, Matthieu Renard ou encore Simone Gaeta chez les garçons; Sandrine Murbach ou Justine Nicolas chez les filles.

Pour le dynamique palme nous pourrions faire la même remarque que pour le sans palme. En effet, le niveau moyen est très satisfaisant lorsqu’on analyse les dix premiers. On dénombre 7 performances au-delà de 150m : 155m, 158m, 161, 174, 175m, 177m et 191.

Matthieu Renard remporte l’épreuve avec 191m. L’Angevin connait une progression constante depuis deux ans et se rapproche doucement mais sûrement des 200m. Un record personnel de bon augure pour la suite de la saison. Nicolas Dore prend la deuxième place avec 177m. Le Normand est plutôt discret sur le circuit mais il est loin d’être un débutant. Sa performance n’est pas une surprise pour ceux qui le connaissent. La surprise vient davantage d’Alexandre Imbert. Le jeune apnéiste a commencé la compétition l’an passé dans le Sud de la France aux côtés de Jean-Luc Scesa. Cette année on le retrouve licencié en Charente-Maritime et entraîné à distance par un certain Jérôme Chapelle qu’on ne présente plus.  Une troisième place gagnée à quelques centimètres de Christian Vogler qui remporte cette 3 manche à domicile.

Alexandre Imbert valide son premier 175m DYN

Alexandre Imbert valide son premier 175m DYN

podium homme

1- Matthieu Renard 191m

2- Nicolas Dore 177m

3- Alexandre Imbert 175m

Sandrine Murbach au départ du DYN

Sandrine Murbach au départ du DYN

Chez les filles Sandrine Murbach s’impose en toute logique avec un tranquille 167m. La championne de France 2014 remporte une énième manche de Coupe de France ! Sandrine est sûrement l’athlète qui a remporté le plus de manches de Coupe de France dans une carrière. Une belle régularité. En deuxième position Justine Nicolas valide 158m sans combinaison comme la plupart du temps ! Quant à Gladys Bousquet, elle prend le bronze avec 111m. Sandrine, Justine et Gladys étaient les seules filles sur cette épreuve…

Justine Nicolas, une régionale de l'étape

Justine Nicolas, une régionale de l’étape

 

podium femme

1- Sandrine Murbach 167m

2- Justine Nicolas 158m

3- Gladys Bousquet 111m

 

source : CNA

source : CNA

 

le 16X50

podium Homme

1- Maxime Dangel en 12’32″59

2- Yoann Coutault en 12’35″91

3- Christian Vogler en 15’17″20

A noter qu’une seule fille était engagée sur cette épreuve : Loren baron en 15’02″00

16x50 BD

Reportage TV par Tébéo

 

rédaction : LHN

photographe : François Bécavin (sauf mention contraire)

remerciements à Yoann Coutault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *