Le web magazine 100% Apnée Monday - Apr 23, 2018

VERTICAL BLUE 2014 (AIDA international)


10731086_844265585613682_2945807550836932135_n

Cette grande compétition internationale du circuit AIDA  organisée par William Trubridge se déroulera du 27 novembre au 5 décembre dans le fameux Dean’s blue hole aux Bahamas.

L’édition 2014 s’annonce des plus passionnante compte tenu des athlètes présents. On sait déjà que William Trubridge tentera de battre son propre record du monde de poids constant sans palme (CNF) en portant la marque à -102m. On imagine en outre qu’ Alexey Molchanov essayera de ramener le tag des 130m en poids constant (CWT) pour entrer un peu plus dans la légende. De nombreux records nationaux vont être battus…

Côté français Aurore Asso tentera peut-être d’aller chercher le record de France d’immersion libre (actuellement détenu par Sophie Jacquin avec -73m FIM) et pourquoi pas celui de poids constant (détenu par ALice Modolo avec -81m CWT)
Le VB2014 accueillera  quelques uns des meilleurs profondistes du monde. La planète Freediving va sans doute trembler !

JOUR 1 (27/11)

Pour ce premier jour nombreux sont gourmands ! Le plus gourmand est sans contestation le Russe Alexey Molchanov qui annonce 97m en poids constant sans palme (CNF). C’est un mètre de plus que le record national russe qu’ Alexey possède depuis la Caribbean Cup 2014.

Le Polonais Mateusz Malina qui a récemment battu le record du monde de DNF (226m) fait aussi une très belle annonce avec 113m en immersion libre (FIM). On rappellera que le record du monde la discipline est de 121m (William Trubridge) .

11 records nationaux sont annoncés aujourd’hui, une belle entrée en matière !

résultats

result jour 1

Molchanov échoue, Malina confirme son talent…

Aurore Asso fait une belle entrée en matière avec 72m CWT !

La vidéo de la première journée :

 JOUR 2 (28/11)

Aujourd’hui c’était l’entrée en scène du King du CNF, William Trubridge. Cette première plongée devait être une étape vers le record du monde annoncé depuis quelque temps par le néo-Z qui vise -102m CNF. Or la sortie du maître des lieux s’est soldée par une syncope. Trubridge, qui a auparavant réussi plusieurs plongées au-delà de 100 m à l’entraînement, explique qu’il a eu froid et qu’il a rencontré un problème avec sa longe. Les conditions meteo viennent donc perturber le projet de William Trubridge qui devra s’adapter. On connait son mental solide et sa faculté à ne pas renoncer aussi facilement !

Trubridge n’a pas été le seul à syncoper aujourd’hui puisque Michael Board et Lena Jovanovic ont perdu également connaissance en tentant un record national !

Aurore Asso, toujours très à l’écoute de ses sensations, a préféré tourner plutôt que de prendre le moindre risque.

Mateusz Malina, qui vise clairement le record du monde d’immersion libre, a également tourné.

Ces nouvelles conditions meteo sur Long Island n’ont toutefois pas perturbé les plongées de Mariana Krupnitskaya et de Tomoka Fukuda, toutes les deux au-delà de 80m. Du haut niveau féminin. Ryuzo Shinomiya, qu’on a davantage l’habitude voir avec une palme aux pieds, s’est offert quant à lui un record national japonais avec -60m CNF.

result jour 2

 

 JOUR 3 (29/11/14)

Les patrons ont répondu présent !

William Trubridge avait raté sa plongée d’hier avec 93m CNF, il réussit aujourd’hui avec 94m CNF. Oublié aussi la syncope du premier jour pour Alexey Molchanov qui valide 123m CWT.

les japonaises valident toutes leur plongée à 80 ou + ! 89m pour Musuzu Okamoto, 83m pour Tomoka Fukuda et 80m pour Anako Hirose. Une belle maîtrise de la profondeur pour ces trois championnes.

Aurore Asso valide 75m CWT. Sa progression est bien lancée pour aller chercher le record de France d’Alie Modolo (81m, 2013)

Sur les 9 tentatives de records nationaux, 2 seulement se sont soldés par une « white card » dont le record de CNF de Ryuzo Shinomiya avec 65m. Parmi les échecs du jour on soulignera celui de Samo Jeranko avec 105m CWT.

resul jour 3bis

La plongée de William Trubridge : 94m CNF en 3’42

94cnf

 

 JOUR 4 (1/12/14)

9 records nationaux aujourd’hui dans le Dean’s blue hole et pas des moindres puisqu’ Alexey Molchanov annonce 97m CNF. Une remarquable annonce aussi pour Misuzu Okamoto avec 91m CWT. Ce qui ferait de la Japonaise la 3e femme la plus profonde au monde en poids constant derrière Natalia Molchanova et Sara Campbell.
Quant à Aurore Asso, la Française annonce 78m CWT. Le record de France est désormais tout proche!

Alexey Molchanov photo : R. Woodmore

Alexey Molchanov
photo : R. Woodmore

Les résultats

Molchanov syncope à nouveau sur le CNF !

result jour 4

JOUR 5 (02/12/14)

Trubridge pour un record du monde

William Trubridge ne fera pas de plongées intermédiaires puisqu’ aujourd’hui il va tenter de battre son propre record du monde de poids constant sans palme avec 102m CNF !
Parmi les 11 records nationaux annoncés nous retiendrons tout particulièrement la tentative en poids constant d ‘ Aurore Asso avec 82m CWT (soit un mètre de plus que l’actuel record de France).

Les résultats

Trubridge a tenté

L’attente des nouvelles de William Trubridge a été bien stressante pour beaucoup d’entre vous ! La communication autour de cette tentative de record a été particulièrement contrôlée…
Le neo-zélandais est bien allé à -102m et a effectué quasiment toute la remonté seul. Mais à moins de 10m de la surface le champion a attrapé le cable pour s’aider à remonter sentant que la fin de son apnée allait être compliquée. Il a été immédiatement assisté par les apnéistes de sécurité pour l’aider à regagner la surface où il a syncopé.
Nous sommes admiratifs du courage dont a fait preuve Trubridge tant la pression a dû être énorme autour de cette tentative de record du monde au cours de la compétition. Mais nous sommes aussi inquiets quant au nombre de syncopes survenues depuis le début de cette compétition (10 dont 2 pour Molchanov, 2 pour Trubridge …).
William a dores et déjà annoncé qu’il retenterait cet incroyable record  « I owe you a world record, and this is just a plot twist – I’ll be back to try again »

Côté français, Aurore Asso a connu le même sort de le néo-Z puisque la plongée de la niçoise s’est soldée par une syncope.

 

result jour 5

La vidéo de la tentative

 

La deuxième syncope de William Trubridge a suscité beaucoup d’émotion et de polémiques.

Nous avons retenu quelques réactions d’apnéistes français qui se sont exprimés sur ce sujet sur les réseaux sociaux:

Guillaume Néry :

« C’est un des premiers evenements majeur auquel je ne participe pas depuis longtemps, et c’est intéressant à suivre de loin, avec un regard extérieur.. Cette édition du VB est particulierement inquietante et je comprends l’affolement de certains au vue du nombre de syncopes. De grands débats sont lancés sur Aida International, et je pense qu’il faut effectivement beaucoup plus de rigueurs dans les règles pour cadrer les aspirations des athlètes. On peut trouver toutes les excuses (stress, conditions, etc…), tout doit être fait pour les athlètes participants aux grands championnats, qui plus est si il s’agit des leaders, soient des exemples a suivre. Nous avons tous une responsabilité d’exemple à  assumer, et cela implique plus de retenu de la part des athlètes et plus de fermeté de la part des organisateurs, jury, Fédé.
En regardant les statistiques, on se rend compte que plus de la moitié des syncopes sont faites en sans palmes, comme en piscine. Ce n’est donc pas une question de profondeur absolu. C’est un mélange de la discipline, du type d’évènement, de manque de sagesse des athlètes, d’un manque de fermeté dans les règlements. Tout cela peut évoluer. Il faut le faire évoluer
 »

Stéphane Tourreau :

« Beaucoup de polémique sur la syncope ces derniers jours et particulièrement hier soir!
Je réalise depuis quelque temps que plus les profondeurs sont importantes et que les distances s’allongent plus on allonge aussi la distance en état d’hypoxie dans la zone des 10 derniers mètres.
On peut avoir une vu plus précise de nos capacités sur une profondeur inférieure à 50m, 60m ou 70m mais nous dépendons de multiples variables comme le blood shift / la narcose / la ventilation /la température / l’alimentation etc. etc…
Pour ma part dans la précédente compétition il y aurait dû avoir qu’une seule plongée à 100m en poids constant, la seconde était de trop mais il a fallu que je le vive pour le comprendre.
On peut faire des erreurs techniques qui nous amènent à être en porta faut à des moments mais il faut être raisonnable avec nous-mêmes sur les autres annonces.
Conclusion, plus les plongées sont engagées plus les marges doivent être importantes.
Une performance annoncée en profondeur doit être une performance assurée au retour en surface.
Je relève l’importance d’un coach à ce niveau qui doit avoir un raisonnement bien plus fort que la volonté de l’athlète.
Des décisions plus strictes doivent être prises par les organisations pour que les annonces soient posées intelligemment afin de faire les bons choix.
Banaliser la syncope serait comme de banaliser un accident de décompression qui devient fréquent!!
Il faut se poser les bonnes questions sur l’image et le respect que l’on donne à notre sport et à soi-même!
C’est nous qui déclenchons les événements et pas les événements qui viennent à nous.
 »

Fred Buyle :

« Quand on est un « champion médiatisé » on a le DEVOIR de montrer une bonne image de l’apnée. Ce mec (Trubridge) est le pire ambassadeur qui soit pour le sport. Une syncope ça arrive et ça permet d’apprendre, mais quand on en fait à tout bout de champs, qu’on la banalise et qu’on la médiatise là ça relève de la psychiatrie.

Ce type a fait de la syncope un mode de vie à part entière, ses interviews font peur et il passe sa vie dans une toilette géante, tu parles d’un modèle. Heureusement il n’est pas trop médiatique et son public consiste majoritairement d’autres décérébrés qui pratiquent de la même façon. Malheureusement l’année passé ça a couté la vie à un gars qui faisait comme lui et qui a eu moins de chance.

J »ai un passé de compétiteur et je ne crache absolument pas sur la compétition bien au contraire, elle permet de rencontrer et de progresser. Notre génération avait le respect de soi et des autres. La syncope était très rare et était un accident qu’on évitait à tout prix et qui était considéré comme sérieux. Idem, personne ne faisait de squeeze, on prenait le temps de progresser, de s’adapter au lieu de bruler les étapes et de fracasser son corps. Certains apnéistes continuent de pratiquer de la sorte, ils prennent encore le temps de s’adapter à la profondeur et laissent le temps à leur physiologie d’encaisser ces changements. J’ai pas mal côtoyé ce type et c’est pour cela que je dis qu’il est dangereux dans son approche. Si tu veux pratiquer ce sport que tu aimes, pas besoin de politique, il suffit juste de penser par toi-même à la forme et aux conséquences de ta pratique.  »

 

JOUR 6 (04/12/14)

Après une journée de repos le VB reprend pour son avant-dernier acte de performances de haut niveau.
Alexey Molchanov revoit ses ambitions à la baisse en CNF puisqu’il annonce 95m. Le russe pense au combiné de ce VB, pour cela il doit valider un CNF. William Trubridge va tenter 120m en immersion libre, ce qui le place à 1m de son record du monde.
Le Slovène Samo Jeranko continue sa progression à haut niveau en annonçant 107m CWT (NR).
Les japonaises, impressionnantes de maîtrise depuis le début de cette compétition, vont à nouveau tutoyer les profondeurs du Dean’s blue hole puisque Misuzu Okamoto annonce 93m CWT et Tomoka Fukuda 88m CWT. Misuzu avait réussi avant-hier 91m, elle est la 3e femme la plus profonde au monde derrière Natalia Molchanova et Sara Campbell.
Enfin nous serons particulièrement attentifs à la plongée de la française Aurore Asso qui va à nouveau tenter le record de France de poids constant avec 82m CWT annoncés.

Les résultats

Aurore Asso descend dans le fameux Dean's Blue Hole pour aller son tag à -82m. Nouveau record de France pour la Niçoise. photo : Daan Verhoeven

Aurore Asso descend dans le fameux Dean’s Blue Hole pour aller son tag à -82m.
Nouveau record de France pour la Niçoise.
photo : Daan Verhoeven

Aurore Asso bat le record de France de poids constant avec -82m CWT.

Alexey syncope pour la 3e fois de cette compétition !

Trubridge en patron pour une victoire finale.

result jour 6

 

La 3e syncope de Molchanov (la 11e du VB 2014!) a fait réagir l’apnéiste Francisco Gautier . Celui-ci nous a contacté pour exprimer son inquiétude : « Je suis resté sur le cul en voyant les fracs répétitifs de certains athlètes sous le regard bienveillant des juges, de l’organisateur ainsi que du reste des athlètes présents sur place. Bref … rien, absolument rien n’a changé »

francois gautier

Francisco que le milieu de l’apnée mondiale connait bien avait écrit l’an passé aux différents membres de la commission AIDA en charge de l’enquête sur la mort de Mevoli et sensée mettre en place de nouvelles dispositions pour que cela ne se reproduise plus jamais. Son texte (en anglais) est un an après toujours d’actualité. Nous avons décidé de le publier :

« Dear friends, As it was written in the AIDA website that a commission had been nominated to work on what happenned in the Bahamas I am writting this few sentences to give you my thoughts about Nick’s death. So, Nick was not my friend. I barelly saw him at the worlds in Nice in 2O12, but just like everyone else I am deeply affected by what happenned during the VB. Sad and angry. This is how I still feel right now. I don’t know what your strategy is but in my humble opinion it is rather a philosofical matter rather than a medical one that should be solved here. In fact, I deeply believe that : As far as our AIDA top freedivers will keep on suffering BOs, LMCs, Lung Squeezes, in a TOTAL unshammed way during AIDA events ( over covered by social media ), then, newcomers inspirated by their idols will follow their path, perpetuate this culture and hurt most probably themselves. This should in my opinion also be extended to personal trainings ( monkey see, monkey do ) As far as AIDA organisers, for the sake of their juicy buisness will keep on accepting all the absurd depth requests of our freediving divas, we ll keep witnessing risky situations. As far as AIDA persists applying the « new » surface protocol responsible for the recognition of so many SHAMEFULL performances, athletes will keep on overpassing their limits. As far as AIDA persists in not moderating the performances of the athletes, sanctionning heavily their risky behaviours during official trainings and official competition days, the show will only get worst and worst. ( Judges and organisers using the actual rules already have tools to play more seriously this role, impeaching some divers to compete…witch is hardly ever seen ) Now as an illustration, here are some abberations ( among so many others ) of these last years : My close friend Johan Dahlstrom who in a major AIDA competitor, BO repeatedly trying to reach the mythic 100 meters in CWT without any restriction neither from the judges, nor from the organisers. He has finally reached his goal and for sure inspired a lot of people. David King who during the worlds « surfaced » half dead after realising a dive to 100 m, close to 20 meters more than he had ever done before without any official impeaching him to do so. Boetticher VWT desastrous world record attempt ( In record condition it is true, but still a problem that should be treated exactly the same way ). The athlete was absolutely not ready ! God freediver William Trubrige who hardly ever realises a record without an LMC and almost never participates in an AIDA comp without suffering at some point a blackout. Constantly glorified and certainly the most admired athlete of the whole circuit. Alexey’s also a well notorious blackouter, who has had recently a huge lunsqueeze in Kalamata. Four days after that incident he is on the official line and sets a CWT worlds record. He is acclaimed by everyone. Wise men from the early years are gone for most of them. I have the impression that for some reason, from 2002 / 2003, with the effects of democracy, AIDA policy and decisions started being influenced by a younger generation with new concepts. The face of freediving changed drastically. From that moment on the ATHLETE has been given more liberty during competitions. No more taboos. Everything was done to ease and increase the performance no matter what. What had been more or less contained and avoided until then, started appearing and widely accepted. BO/LMC/LS have always existed it is true, but never, never, never, never like on the today’s competitions and neither with such severeness. AIDA needs to reward clean athletes! AIDA needs to instaure a new SP protocol ( records and comps ) in order to have more conservative dives. AIDA needs to instaure a sanctionning system that can block risky athletes for a given period. Does it sound unacceptable ? Do you fear athletes to start migrating to CMAS competitions ? Who cares ? I think it is time to put those considerations appart. Safety and integrity first. If this is not done, top athletes will continue vehiculating a desastrous image. And now being honnest … that s not something a Freediving Instructor can efficiently fight in a classroom no matter how persuasive he is. I just want to point out the fact that I am not incriminating anyone here. Actually, to be honnest, there are some chances that I would, as a judge or as an organiser, have let Nick Mevoli make his dive to – 72 m (I guess that just like veryone else I got used to see people BO, spitting blood and keeping on their vertiginous progression) Yes, I am not incriminating anyone hère. I am rather deploring a phylosophy that is gaining more and more adepts In our great distress we can say we are rather lucky. Lucky we only have one case to deplore for the past 20 years during an AIDA competition. We ve had some very close calls in some major AIDA events this three last years. So yes, I guess we are lucky. »

L’image du jour restera le sourire d’Aurore Asso en sortant de -82m CWT

aurore surface

 

 

JOUR 7 / ultime jour de compétition (05/12/14)

Après avoir syncopé pour la 3e fois depuis le début de la compétition, Alexey Molchanov annonce aujourd’hui 90m en poids constant sans palme. Si le Russe veut remporter cette édition 2014 du VB, il doit valider un CNF. Il revoit à nouveau ses ambitions à la baisse pour réussir cette ultime plongée.
Trubridge également dans la course pour la victoire finale annonce 117m en poids constant. Le néo-Z a repris confiance en validant hier 120m en immersion libre (à un mètre de son record du monde).
Chez les filles, Misuzu Okamoto qui avait finalement décidé de ne pas plonger hier, souhaite terminer en beauté avec PB en annonçant 93m CWT! Ses amies de l’équipe japonaise plongeront également pour ce 7e jour. Tomoka Fukuda annonce 88m et Anako Hirose 82m.

 Les résultats

William Trubridge remporte le VB 2014

La compétition a donné lieu à de belles performances notamment chez les japonaises à l’image d’une Misuzu Hirai qui pour nous est La Championne de ce VB. Misuzu termine avec -91m CWT après une belle progression tout en maîtrise. D’une manière général, les filles auront fait preuve de grandes qualités éthiques et sportives. Misuzu, Anako, Tomoka, Marianna, Kate … vous êtes les vraies championnes du Dean’s Blue Hole.

okamoto
Malheureusement ce VB laissera derrière lui 12 syncopes au compteur dont 3 pour Alexey Molchanov qui pour beaucoup sera le grand perdant de cette compétition. Cartons rouges au russe au sens propre comme au sens figuré. Nous partageons le point de vue de Guillaume Néry qui a récemment déclaré : « Cette édition du VB est particulièrement inquiétante et je comprends l’affolement de certains au vue du nombre de syncopes. Je pense qu’il faut beaucoup plus de rigueurs dans les règles pour cadrer les aspirations des athlètes. On peut trouver toutes les excuses (stress, conditions, etc…), tout doit être fait pour les athlètes participants aux grands championnats, qui plus est si il s’agit des leaders, soient des exemples à suivre. Nous avons tous une responsabilité d’exemple à assumer, et cela implique plus de retenu de la part des athlètes et plus de fermeté de la part des organisateurs, jury, Fédé. »
Nombreux sont ceux qui devraient s’inspirer de l’école française, l’école de la patience et de l’écoute de soi.

 

willvb2014

resul jour 7

Vidéo de la dernière journée

 

 Le podium général Homme

VBmen

 Le podium général Femme

vbwomen

 

 

 

 

 

 

 

 

One comment
  1. salinier

    4 décembre 2014 at 9 h 17 min

    Les solutions sont pourtant simples :

    première syncope : élimination de la compétition
    deuxième syncope: interdiction de compétition pendant 1 ans
    troisième syncope : interdiction de compétition pendant 2 ans
    etc..

    MONSIEUR Pellizari n’a jamais syncopé….

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *