Le web magazine 100% Apnée Friday - Jul 20, 2018

Rétrospective de l’année 2014


retro 2014

[1] Janvier : Duvivier et Bussière entrent en scène

Le hasard du calendrier a fait que Guillaume Bussière et Alexis Duvivier ont tous les deux fait leur entrée en scène le 26 janvier dernier, le premier à Angoulême et le second à Dunkerque.

A Angoulême pour sa première compétition de l’année Guillaume Bussière a été l’auteur d’un superbe combiné lors de la 2e manche de Coupe de France FFESSM. En effet le champion de France 2013 avait réalisé 553 points en une journée avec 6’50 STAT, 233m DYN et 155m DNF.
Pendant que Guillaume brillait à Angoulême, Alexis Duvivier excellait à Dunkerque. Le Nordiste faisait alors un retour tonitruant à la compétition avec 6’31 » STAT, 233m DYN et 140m DNF soit 530 points. Tous les deux annonçaient la couleur pour cette année 2014 !

Bussière Angoulème

Guillaume Bussière à Angoulême photo : Nicolas Proquin

 

[2] Février : Sessa la classe !

Le Sétois Frédéric Sessa n’avait pas fait de performance en compétition piscine depuis septembre 2012, lors des championnats du monde par équipes à Nice. Lorsqu’il se présente en février dernier à l’Open Sétois il est là pour faire plaisir à ses amis et à son club qui fête ses 10 ans. Lors de cette compétition Fred va rencontrer pour la première fois l’étoile montante de l’apnée française Guillaume Bussière.
Pour le dynamique sans palmes, tous les deux annoncent 130 m et se retrouvent face à face dans la dernière série. Au top officiel, Guillaume et Fred s’élancent avec force. Tous les deux impriment un rythme soutenu et enchaînent les longueurs presque simultanément. Fred sort à 200 m et ses supporters retiennent leur souffle car à côté, Guillaume poursuit son effort car son idée est de battre le record de France AIDA de la discipline. Il émerge à quasiment 205 m, mais sa performance n’est pas validée car il perd rapidement connaissance. C’est la première syncope de Guillaume en compétition. Il sera tout de même vivement applaudi à sa sortie de l’eau.
Quant à Fred Sessa, il signa un retour de haut niveau, lui qui est toujours détenteur du record de France AIDA de sans palmes avec 207 m. Depuis cette performance le Sétois n’a fait aucune apparition compétition.

sessa 200

 

 [3] mars : Bussière à 225m DYN en bassin de 25

En 11 années d’Indoor AIDA du GGB le bassin Jean Boiteux a souvent été le théâtre de belles performances ! Cette année Guillaume Bussière a offert le premier 225m DYN français en bassin de 25 en torpillant les 9 longueurs en moins de trois minutes. La solidité du protocole nous avait alors laissé penser que Guillaume en avait encore sous la palme !

Guillaume vient de réaliser un protocole solide après 225m DYN en bassin de 25 photo : France Apnée

Guillaume vient de réaliser un protocole solide après 225m DYN en bassin de 25
photo : France Apnée

 

[4] avril : sortie du livre Profondeurs de Guillaume Néry

profondeurs

16 avril sortait le livre de Guillaume intitulé Profondeurs. Dans ce livre, Guillaume Néry, champion du monde français d’apnée en poids constant, témoigne de son itinéraire, de ses performances, des difficultés techniques surmontées. Il fait surtout partager sa philosophie de vie, son flirt avec une animalité retrouvée, son goût pour la verticalité qui jure avec l’horizontalité commune et la maturation de son approche différente des choses.
La vie d’un homme est l’intervalle de temps entre sa première et sa dernière respiration. Les plongées de Guillaume Néry se déroulent entre une dernière inspiration et une première respiration. Chaque immersion d’un des meilleurs apnéistes mondiaux est une expérience aux frontières des limites humaines, un voyage intérieur vers une meilleure connaissance de soi, une renaissance à des sensations disparues depuis la fondation du monde.
Le champion Niçois vit ses descentes vers les abysses comme un cheminement spirituel. Il se confronte au danger mais surtout au lâcher-prise, à l’acceptation des contraintes physiologiques et climatiques et à l’adaptation à cet univers autre qu’est le fond des mers.
Spécialiste de l’apnée en poids constant, il bat à quatre reprises le record du monde d’apnée en poids constant (descente et remontée à la seule force des palmes ou sans) et est champion du monde par équipe. En 2011, Guillaume Néry est sacré champion du monde en poids constant grâce à sa victoire aux championnats du monde AIDA organisés à Kalamata en Grèce, lors desquels il est descendu à la profondeur de – 117 mètres.
L’ouvrage est écrit en collaboration avec Luc Le Vaillant, un ancien champion de voile. Journaliste distingué par le prix Albert-Londres, il est rédacteur en chef des pages portraits de Libération.
L’ouvrage est édité chez Arthaud dans la collection la « Traversée des Mondes ».

La sortie de Profondeurs fut une sorte de  préambule à la sortie du Film Narcose le mois suivant. Ce court-métrage de Julie Gautier s’inspire du vécu de Guillaume et du récit de ses hallucinations. Construit autour de l’alternance entre le réel et l’imaginaire, le film entraîne aux limites de l’humain et donne à comprendre le rapport essentiel que l’athlète entretient avec l’eau, son monde intérieur et peut être même au-delà…

 

[5] mai : Sophie Jacquin parmi l’élite de l’apnée profonde

En mai dernier la Guadeloupéenne Sophie Jacquin avait participé à la Carribean Cup. Une grande compétition où s’étaient retrouvés Alexey Molchanov, William Trubridge, Walid Boudhiaf, Ashley Futral-Chapman … La Française avait su se hisser au sommet de cette compétition internationale AIDA avec 53m en poids constant sans palme (RECORD DE FRANCE), 73m en immersion libre (RECORD DE FRANCE) et 75m en poids constant (PB). Non seulement Sophie brille dans l’eau chlorée mais elle est aussi capable de tutoyer les profondeurs. Ce qui fait d’elle une des apnéistes les plus complète au monde.

Sur la CC2014 Sophie termina 3e avec 201 points derrière Christina Saenz de Santamaria 208 points et Ashley Futral Chapman 207 points.

Sophie Jacquin Photo: Gaby Coste

Sophie Jacquin

 

[6] Juin : l’incroyable combiné d’Alexis Duvivier

En juin denier le nordiste Alexis Duvivier devenait champion de France FFESSM avec un extraordinaire combiné sur deux jours.
A Chartres Alexis avait littéralement assommé la compétition après son incroyable dynamique sans palme de 200m DNF ! Il réalisa un record de point au combiné avec plus de 581 points avec:
-5’36 » STAT,
-247m DYN (250m nagés),
-200m DNF

Les 600 points sont-ils pour 2015 ?

 

Alexis Duvivier auteur un incroyable 200m DNF en bassin de 50 photo : France Apnée

Alexis Duvivier auteur un incroyable 200m DNF en bassin de 50
photo : France Apnée

 

Fin juin, Guillaume Bussière devenait pour la première fois champion de France de poids constant avec 91m CWT. Quant à Sophie Jacquin elle conservait son titre avec 63m CWT. Le deuxième championnat de France FFESSM s’était déroulé à Nice.

En poids constant sans palme c’est Morgan Bourc’His qui s’imposa avec 70m CNF. Quelques mois plus tard cette performance avait été validée record du monde CMAS.

Descente à -91m CWT pendant le NAC 2014 photo : Bill Rhamey

Descente à -91m CWT pendant le NAC 2014
photo : Bill Rhamey

[7] Juillet : deux records du monde CMAS pour Sahika Ercumen

La Turque Sahika Ercumen, qui avait été entraînée par l’incontournable Jonathan Sunnex, avait réalisé en juillet dernier deux records du monde CMAS en profondeur. Le premier poids variable avec une performance de 91m VWT WR-CMAS et le second en immersion libre avec -72m FIM WR-CMAS.

sahika

[9] août : Nitsch dans Libé !

Figure de la plongée en apnée «no limit», Herbert Nitsch frappé par un AVC en 2012 en plein record du monde, se remet. Et replonge!
« Herbert Nitsch est un moyen format. Au jugé, 1,80 m (en réalité 1,86), 75 kilos (juste). Tout ça en chemisette blanche sur jean, rien de transcendant. Son regard en revanche, cloue. Deux calots noirs abyssaux, très calmes, très fixants, grâce auxquels on le repère illico dans le restaurant du rendez-vous, à Vienne, où il vit depuis toujours… » la suite sur le lien suivant http://www.liberation.fr/…/herbert-nitsch-il-ne-manque-pas-… . Un article de Sabrina Champenois.

nitsch libé

 

[9] septembre : La Russie championne du monde par équipe

AIDA TEAM WORLD CHAMPIONSHIP

En septembre dernier la Russie est devenue championne du monde AIDA par équipe tant chez les filles que chez les garçons.
L’équipe Croate masculine, qui était l’équipe championne du monde sortante, a mené la danse pendant les deux-tiers de la compétition. Malgré les 250m de Goran Colak, la Croatie s’est effondrée à l’issue du dynamique palme en raison de la syncope de Bozidar Petani et du carton jaune de Bruno Segvic ! L’équipe homme de Croatie finit ce championnat à la 4e place. C’est une vraie déception pour Goran Colak qui à titre personnel a réalisé le meilleur combiné individuel de ces championnats avec 9’13 » STAT, 92m CWT et 250m DYN (25 pool) soit 327 points (324 points pour Alexey Molchanov). De son côté l’équipe masculine Russe a confirmé tout son potentiel sur le dynamique palme avec 247m pour Aleksandr Kostyshen, 234m pour Alexey Molchanov et 209m pour Andrey Matveenko.
Chez les filles, l’équipe Russe a été intouchable du début à la fin du championnat. Les Japonaises qui étaient une équipe prétendante à la victoire finale n’a pas été en mesure de rivaliser avec le niveau des russes notamment sur le DYN. Natalia Molchanova s’est offert un record du monde en dynamique palme avec 237m dans un bassin de 25m (!), Marina Kazankova réalise un PB en compétition avec 209m DYN et Marianna Krupnitskaya a nagé 155m DYN.
Si l’Italie n’a guère brillé en équipe, il faut souligner le superbe championnat d’Alessia Zecchini qui s’affirme comme la nouvelle patronne de l’Italie. La championne a réalisé deux records nationaux avec 6’39 » STAT (NR), 84m CWT (NR) et 223m DYN (25 pool).

Molchanovs mère et fils photo : Freedivingworld

Molchanovs mère et fils
photo : Freedivingworld


>>PODIUM HOMMES
1- la RUSSIE avec 802 points
& Alexey Molchanov: 7’15 » STAT; 120m CWT, 234m DYN
& Andrey Matveenko: 6’35 », 90m CWT, 209m DYN
& Aleksanr Kostyshen: DQSP STAT, 81m CWT, 247m DYN


2- la RÉPUBLIQUE TCHÈQUE avec 779 points
3- la FINLANDE avec 720 points


>>PODIUM FEMMES
1- la RUSSIE avec 773 points
& Natalia Molchanova: 8’30 » STAT, 93m CWT, 237m DYN
& Marina Kazankova 6’18 » STAT, 61m CWT, 205m DYN
& Marianna Krupnitskaya 6’03 » STAT, 71m CWT, 155m DYN


2- le JAPON avec 653 points
3- la RÉPUBLIQUE TCHÈQUE avec 635 points

photo Федерация Фридайвинга

photo Федерация Фридайвинга

 

[10] octobre : des records du monde aux Europe CMAS

Peu de pays, peu d’athlètes se sont retrouvés aux championnats d’Europe CMAS en octobre dernier à Tenerife. Les pays présents sont quasiment tous des pays d’Europe du Sud puisqu’on retrouve l’Italie, l’Espagne, la Croatie, la Serbie, la Turquie, la France. la République Tchèque et la Russie pour l’Europe de l’Est. Pourtant ces quelques pays auront offerts ce qui se fait de mieux en apnée statique et en dynamique palme puisque durant ces championnats 5 records du monde sont tombés dont 2 records du monde absolus (toutes fédérations confondues)

en statique :

Branko Petrovic (Serbie) réalise 10’32 CMAS WR,  Goran Colak (Croatie) 9’04 et Elmar Klier (Autriche) 8’24.

Gabka Grézlova (Rep. Tchèque) réalise 7’45 CMAS WRDunia Quintero 6’38 (Espagne) et Alessia Zecchini (Italie) 6’08 .

en 100m sprint apnée :

Stefano Figini (Italie) a nagé en 34sec 725 CMAS WR. Il bat ainsi le record du monde du Français de Hong-Kong Théo-Patrick Foucade (36sec 03 en 2013)

en dynamique palme :

Deux records du monde absolus pour Ilaria Bonin et Goran Colak
L’une s’était  rapproché des 250 m chez les filles et l’autre des 300m chez les garçons! Voilà comment on aurait pu résumer en une phrase la finale du dynamique palme sur le championnat d’Europe CMAS.
On croyait une Ilaria Bonin un cran en dessous d’Alessia Zecchini ces derniers temps. Il faut dire qu’Alessia a multiplié les exploits durant les semaines précédentes avec notamment un record national italien en statique (6’39 »), en poids constant (-86m CWT) et aussi un 223m DYN en bassin de 25 en Sardaigne. C’était sans compter la grande affection qu’ Ilaria Bonin a pour le circuit CMAS. La championne et recordwomen du monde en titre s’est présentée à Tenerife au top de sa forme en nageant 244m DYN WR absolu. C’est le record absolu de la discipline (toutes fédérations confondues). La championne de Lodi laissa Alessia Zecchini loin derrière avec pourtant une belle performance de 218m. Tatiana Di Poi complèta le podium avec 204m. Podium 100% Italien chez les filles!

Ilaria Bonin se rapproche des 250

Ilaria Bonin se rapproche des 250

Chez les garçons les trois athlètes à partir en dernier ont été ceux qu’on a retrouvé sur le podium. Parti en antépénultième position, le Croate Goran Colak avait posé une perf énorme en ajoutant 7m à son record du monde AIDA avec 288m WR absolu en 4’08. Goran Colak est le patron incontesté de l’apnée mondiale en piscine. Mais derrière ça pousse fort! Notamment avec les Français Guillaume Bussière et Alexis Duvivier. Tous les deux étaient partis avec l’idée que le Croate était sorti pas loin du mur des 300m! Guillaume s’était immergé en avant dernier. Comme à son habitude, il avait nagé vite en parcourant 269m en environ 3′. Il ajouta 10m à son record personnel fait à Belgrade l’an passé. Sa sorti fut solide. Et Guillaume en avait encore sous la palme. Il prend RDV en 2015 avec les championnats du monde CMAS ou AIDA (Guillaume fera son choix!). Quant à Alexis Duvivier il confirma sa progression en signant une magnifique performance de 275m DYN. Soit la 3e performance jamais réalisée au monde (Colak 281m en 2013 et 288m en 2014). Le champion de France en titre devint ainsi Vice-Champion d’Europe. A 27 ans seulement, le nordiste peut logiquement espérer monter sur la plus haute marche à court ou moyen terme.

DYN FEMMES
1- Ilaria Bonin (ITALIE) 244m DYN WR ; 2- Alessia Zecchini (ITALIE) 218m; 3- Tatiana di Poi (ITALIE) 204m
DYN HOMMES
1- Goran Colak (CROATIE) 288 m DYN WR ; 2- Alexis Duvivier (FRANCE) 275 m; 3- Guillaume Bussière (FRANCE) 269 m

 [11] novembre : Stéphane Tourreau se rapproche se 100m

Lors de la Freediving World Compétition le 19 novembre dernier, Stéphane Tourreau s’est rapproché un peu plus des cent mètres en validant 96m en poids constant en 2’16 (PB). Le Savoyard tenta les jours suivants de valider les trois chiffres mais par deux reprises le retour en surface se solda par une perte de connaissance.

A 27 ans, Stéphane fait désormais partie des valeurs sûr du poids constant français.

Stephane Tourreau remonte de 96m CWT photo : Freediving World

Stephane Tourreau remonte de 96m CWT
photo : Freediving World

 

[12] décembre : Aurore Asso s’offre un record de France dans le Dean’s Blue Hole

Durant le dernier Vertical Blue qui s’est tenu comme chaque année aux Bahamas dans le fameux Dean’s Blue Hole, la Niçoise Aurore Asso est allée chercher un record de France AIDA en poids constant en portant la marque à -82m CWT. Le record d’Alice Modolo de 2013 a été battu d’un mètre.

Aurore Asso photo :  Estrella Navarro Holm

Aurore Asso
photo : Estrella Navarro Holm

Durant cette compétition de nombreux records nationaux ont été battu. Malheureusement ce Vertical Blue laissera derrière lui 12 syncopes au compteur dont 3 pour Alexey Molchanov qui pour beaucoup sera le grand perdant de cette compétition. Cartons rouges au russe au sens propre comme au sens figuré. Nous avions alors partagé le point de vue de Guillaume Néry qui avait déclaré peu après la tentative de record du monde de Trubridge (ndlr: -102m CNF / BO) : « Cette édition du VB est particulièrement inquiétante et je comprends l’affolement de certains au vue du nombre de syncopes. Je pense qu’il faut beaucoup plus de rigueurs dans les règles pour cadrer les aspirations des athlètes. On peut trouver toutes les excuses (stress, conditions, etc…), tout doit être fait pour les athlètes participants aux grands championnats, qui plus est si il s’agit des leaders, soient des exemples à suivre. Nous avons tous une responsabilité d’exemple à assumer, et cela implique plus de retenu de la part des athlètes et plus de fermeté de la part des organisateurs, jury, Fédé. » 

Aurore Asso descend dans le fameux Dean's Blue Hole pour aller son tag à -82m. Nouveau record de France pour la Niçoise. photo : Daan Verhoeven

Aurore Asso descend dans le fameux Dean’s Blue Hole pour aller son tag à -82m.
Nouveau record de France pour la Niçoise.
photo : Daan Verhoeven

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *