Le web magazine 100% Apnée Monday - Apr 23, 2018

INTERVIEW EXCLUSIVE : Théo-Patrick FOURCADE, un apnéiste rapide comme l’éclair !


Théo Fourcade

Le Français Theo-Patrick Fourcade a remporté le 100m apnée lors des mondiaux CMAS de Kazan avec un temps de 36.040 secondes. Cette incroyable performance est aussi un nouveau record du monde pour ce champion licencié à Hong-Kong. France Apnée a voulu en savoir un peu plus en lui posant quelques questions.

France Apnée : Quelle est ta réaction après ce titre de champion du monde?
Théo: C’est un rêve de gamin qui se réalise et l’impression d’avoir forcé la roue à tourner et à s’arrêter où je voulais qu’elle soit. Je suis réellement content d’avoir fait plaisir à mes entraineurs (Michel Kichev et Benoit Castera), à mes amis proches et à ma famille.

France Apnée : Certains disent que le 100m apnée est plus proche de la NAP; que pourrais-tu leur répondre?
Théo: Le 100m apnée est vraiment à la charnière des 2 disciplines. Pour nager vite il faut avoir une bonne maîtrise technique de la NAP et pour pouvoir fournir un effort sur 100m il faut avoir un entraînement spécifique pour ce type d’effort en apnée. C’est une épreuve qui va apporter beaucoup aux apnéistes car elle va les amener à se perfectionner en technique de nage. A terme, les meilleurs apnéistes seront et sont déjà pour certains de très bons nageurs avec palmes.

France Apnée : Quel matériel as-tu utilisé à Kazan?
Théo: Je suis venu avec trois palmes: une palme d’entraînement , une de compétition et une de compétition de rechange. Les trois palmes ont été conçues de A à Z spécialement pour la course du 100m apnée par mon entraîneur Michel Kichev. Les voilures viennent d’un lot de 5 plaques de fibre de verre résine époxy que j’ai acheté en Ukraine, la voilure définitive a ensuite été découpée et déclivée en fonction de mon style de nage et de l’effort à produire sur la course. Les chaussons et les ailes sont composés de différents caoutchoucs achetés en Chine, Russie et en France. J’avais une combinaison jaked, un plomb de cou de 2,5 kg, un masque de NAP et un bonnet silicone finition mat.

France Apnée : Un français sous licence Hong-Kongaise, c’est étonnant! Pourrais-tu nous en dire un peu plus?
Théo: J’ai commencé à nager avec l’équipe de France de NAP en 1997 jusqu’en 2006. Puis j’ai eu le plaisir et l’honneur de nager en équipe de France d’apnée à partir de 2006. En 2011, après une non-sélection et après avoir compris que je ne pourrai plus nager en équipe de France, j’ai eu l’opportunité de pouvoir nager pour Hong Kong. Je suis content de pouvoir les remercier avec cette médaille et ce record pour le soutien et la chance qu’ils m’ont donné de pouvoir concrétiser mon rêve de médaille.

France Apnée : As-tu quelque chose à ajouter aux lecteurs de France Apnée?
Théo: Le haut niveau demande beaucoup de sacrifices et de passions. On n’est malheureusement pas toujours récompensés. Persévérez dans vos choix, il semblerait que cela finisse par payer.

Merci à toi et encore bravo pour cette superbe médaille.

Crédit photo: Dominique André

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *