Le web magazine 100% Apnée Sunday - Jan 21, 2018

INTERVIEW EXCLUSIVE: Le come-back d’ Alexis Duvivier


Duvivier dunkerque 1

INTERVIEW EXCLUSIVE de février 2014
Dimanche 26 janvier sur compétition régionale fédérale à Dunkerque, Alexis Duvivier a fait un retour très remarqué à la compétition avec des performances qui le placent parmi les meilleurs Français du moment.
En 2011, Alexis a fait partie de l’équipe de France FFESSM puis il a disparu du circuit des compétitions d’apnée pendant deux saisons.
Nous avons souhaité donner la parole à Alexis pour savoir ce qu’il est devenu, pour savoir quelles sont ses motivations et aussi pour revenir sur son incroyable combiné.

FRANCE-APNÉE: Alexis, peux-tu te présenter à nos lecteurs qui ne te connaissent pas?
ALEXIS: J’ai 26 ans, originaire de la région lilloise, je suis actuellement étudiant en Biologie cellulaire et physiologie. J’ai débuté l’apnée sportive en 2010 au sein du club de l’ASAM (Mouscron – Belgique) avec mon ami Eric Flogny. Avant ça j’ai pratiqué divers sports mais aucuns à haut niveau.

FRANCE-APNÉE: En 2011 tu as fait partie de l’équipe de France FFESSM avec laquelle tu avais participé aux Championnats du monde CMAS à Ténérife.
Au cours de ces championnats tu avais rapporté une médaille de bronze en Statique avec 7’02 » et tu avais nagé 206m en final du DYN.
Pourquoi après ces excellents résulats as-tu disparu du circuit pendant deux ans ?
ALEXIS: J’ai tout simplement disparu du circuit par manque de temps, il m’était alors difficile de concilier études et entraînements intensifs.

FRANCE-APNÉE: En fin de saison l’an passé, tu as fait une apparition remarquée lors d’une compétition en Belgique. Est ce que c’est cette compétition qui t’a donné envie de revenir sérieusement sur le circuit?
Pendant ces deux années, est-ce que tu t’es entraîné normalement? As-tu suivi l’actu de l’apnée en général ?
ALEXIS: Cette compétition était une façon pour moi de remettre le pied à l’étrier, même si ma motivation a toujours été présente. Pendant ces années de « pause » j’ai poursuivi mon entraînement 2 à 3 fois par semaine et j’ai bien sur suivi l’actu de l’apnée sur internet.

FRANCE-APNÉE: On en arrive à ton actu! A Dunkerque dimanche dernier, tu effectues un retour fracassant à la compétition avec un combiné énorme: 530 points! Est-ce que tu peux nous raconter ta compétition?
ALEXIS: Depuis septembre j’ai un entraînement plutôt orienté préparation générale, avec de la natation, du badminton et de l’apnée. Côté apnée, j’avais mis l’accent sur le DNF qui n’était pas mon point fort. Ca a donc été une belle surprise pour moi de réaliser ces performances, en particulier en dynamique avec 233 m. En statique (6min 31) j’étais particulièrement relâché, idem en DNF où j’ai réalisé 140 m. Pour le 16 x 50 je ne savais absolument pas à quoi m’attendre, je me suis calé sur le rythme de Nicolas Evrat (12min 02) qui était dans la ligne d’eau d’à côté. Je pense très franchement que sans lui je ne serais pas allé chercher ce chrono 12min 14 qui est mon meilleur temps.
Pour en revenir au dynamique, j’étais sous pression, je n’avais pas de repères, c’était une sorte de test pour moi. J’ai utilisé ma monopalme Oleg fibre que je possédais déjà en 2011 avec une combinaison Arena alors qu’en DNF j’ai utilisé une combinaison Aquasphère.

FRANCE-APNÉE: Tu as été invité au stage d’hiver de l’équipe de France FFESSM qui aura lieu du 27 février au 2 mars 2014, à Mulhouse. Qu’est-ce que tu attends de ce stage? As-tu envie de réintégrer l’équipe pour participer aux championnats d’Europe CMAS d’octobre prochain?
ALEXIS: J’ai hâte d’être à ce stage pour revoir les membres du staff et de l’équipe de France. Ces stages permettent, pendant quelques jours de se concentrer uniquement sur le sport et l’apnée, ils apportent une grosse charge de travail et aident à briser les habitudes. Ils permettent également de discuter avec les autres athlètes hors cadre compétitif, c’est un moment de sport et d’échange.
Pour l’équipe de France j’espère, si la suite le permet, pouvoir la réintégrer de nouveau pour participer aux championnats d’Europe CMAS.

FRANCE-APNÉE: Pendant que tu brillais à Dunkerque, Guillaume Bussière faisait également son show avec notamment 233m DYN comme toi! Est-ce que tu as suivi un peu la saison de Guillaume l’an passé? Que penses-tu ce cet athlète hors du commun? On imagine déjà un beau duel avec lui pour les Championnats de France qui se tiendront à Charte en juin prochain!
ALEXIS: Oui j’ai suivi avec attention ses superbes performances en DYN et DNF. Il est doué, c’est un bosseur et s’investit à fond, il a tout simplement ce qu’il mérite !
Pour le championnat de France, je pense que ce sera particulier cette année, il suffit de regarder le nombre de 200 m ou plus qui ont déjà été effectués en dynamique.

FRANCE-APNÉE: Et la profondeur? Est-ce que tu as la possibilité de t’entraîner en poids constants ? Si oui, est-ce que tu penses participer au second championnat de France fédéral ?
ALEXIS: Ici il m’est presque impossible de m’entraîner sérieusement en poids constant et surtout avec le niveau qui ne cesse d’augmenter, il faut faire des choix. Mais si on me propose d’y participer ce sera avec plaisir.

FRANCE-APNÉE: Et toujours notre question de la fin! As-tu un mot pour les lecteurs de FRANCE APNÉE ?
ALEXIS: Je voudrais remercier Jos et tout le staff de la compétition de Dunkerque qui était superbe comme d’habitude et un grand merci pour les messages d’encouragements.
A très bientôt sous l’eau.

Merci Alexis et à bientôt sur France Apnée

Crédit photo: Severine Tourneur (Dunkerque, 2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *