Le web magazine 100% Apnée Tuesday - Jul 17, 2018

DOSSIER – mondiaux CMAS outdoor 2015


Goran Colak par Daan Verhoeven

le programme et les Français engagés

Pour la première fois de son histoire la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques organise un championnat du monde d’apnée en profondeur. L’événement se déroule sur l’île Ischia en Italie. Au programme du poids constant (CWT), du poids constant en bi-palme (nouveauté CMAS), du poids constant sans-palme (CNF) et l’épreuve du Jump Blue (Cube). On notera qu’il n’y aura pas d’immersion libre (FIM) sur ce championnat CMAS.
– mardi 6 octobre : poids constant (CWT) avec Sophie Jacquin, Xavier Delpit, Vincent Mathieu, Patrick Poggi et Stéphane Tourreau
– mercredi 7 octobre : poids constant bi-palmes (aucun Français engagés sur cette épreuve)
– vendredi 9 octobre : poids constant sans palme (CNF) avec Sophie Jacquin et Rémy Dubern
– samedi 10 octobre : Jump Blue (Cube) avec Xavier Delpit et Arthur Guerin-Boëri

les athlètes inscrits

Du 5 au 10 octobre 13 nations avec 52 athlètes sont engagées sur les 1er championnat du monde CMAS de profondeur.
– ALGERIE : Reda Guehria
– AUTRICHE : Markus Helm; Jakob Galbavy
– COREE Du SUD : Hyo Min Kim; Young Soo Woo; Duck Ho Song; Jiu Gong
– CROATIE : Goran Colak (en photo); Bruno Šegvic; Vanda Peleš; Lidija Lijic Vulic
– EQUATEUR : Juan Leonardo Roldan Moreno; Alfredo Leonidas Rosado Estrada; Gilda Karina; Rivadeneira Montalvo; Sandra Sofia Salazar Sierra
– FRANCE : Vincent Mathieu; Remy Dubern; Sophie Jacquin; Xavier Delpit; Stéphane Tourreau; Patrick Poggi; Arthur Guerin-Boeri
– ITALIE : Ilaria Bonin; Maria Felicia Carraturo; Tatiana Di Poi; Ilaria Molinari; Chiara Obino; Cristina Rodda; Alessia Zecchini; Davide Carrera; Vincenzo Ferri; Mauro Generali; Michele Giurgola; Homar Leuci; Michele Tomasi; Andrea Vitturini
– MAROC : Khalid Wahid
– MEXIQUE : Alejandro Lemus
– REPUBLIQUE TCHEQUE : Michal Risian; Michal Svadlenka
– SUISSE : Rodolfo Robatti; William Winram
– TURQUIE : Can Mehmet Arikok; Selahattin Akin; Engin Unal; Birgul Erken; Sahika Ercumen
– VENEZUELA : Selimar Milagros Siso Colmenares; Karla Edina Mendez Lopez; Luis Eduardo; Ramirez Fernandez; Jose Mikjail Plaza Marcano; Jose Alejandro Guedez Parra
De belles pointures sont donc annoncées tant chez les filles que chez les garçons.

Chiara Obino et Alessia Zecchini pour l'Italie (photo : CMAS)

Chiara Obino et Alessia Zecchini pour l’Italie (photo : CMAS)

 

1- le poids constant – mardi 6 octobre

Les français engagés sur l’épreuve :

Sophie Jacquin
Pour l’épreuve reine de la profondeur, le poids constant (CWT), la Française Sophie Jacquin sera en embuscade face aux grandes favorites italiennes que sont Ilaria Molinari, Chiara Obino et surtout Alessia Zecchini qui cette année a réalisé 100m en poids constant à l’entraînement. La Turque Sahika Ercumen peut également largement prétendre au podium. Sophie qui n’a pas fait de compétition en mer cette année peut surprendre la concurrence et créer la surprise.

Patrick Poggi
2015 est sans doute la plus belle saison de Patrick Poggi. Tout sourit à l’Ajaccien cette année. Champion de France FFESSM en titre avec 87m en poids constant en juin dernier, record personnel il y a quelques semaines lors des mondiaux AIDA de Chypre avec 91m… Le Corse, qui a sûrement emporté en cachette son fusil à Ischia, ira sûrement chatouiller les grands favoris des mondiaux CMAS !

Stéphane Tourreau
Cela fait plusieurs saisons que Stéphane Tourreau a fait du poids constant sa priorité. Pas à pas il a appris à maîtriser les grandes profondeurs. Il nous confiait récemment vouloir prendre plus de plaisir et de transformer l’entrainement parfois exigeant en compétition « facile » pour cultiver cette envie et durer dans le temps. 2015 est sûrement l’année de la maturité pour Steph le Savoyard. Son récent record personnel à -95m CWT à Chypre aux mondiaux AIDA le place dans une bonne dynamique. Il pourrait bien troubler le jeu des favoris à plus de 100m comme Goran Colak, Alejandro Lemus ou encore Davide Carrera pour ne citer qu’eux.

Xavier Delpit
Xavier fait partie de ces rares athlètes capables de briller tant en piscine qu’en mer. Si cette année Xavier est resté très discret, il s’est cependant beaucoup entraîné en profondeur. Compenser à cent mètres, il sait faire. C’est sans doute un grand plaisir pour lui d’avoir retrouvé la tenue de l’Equipe de France fédérale qu’il avait laissée en 2013. 2015 une année en bleue pour celui qu’on surnomme le Poisson-Chirurgien…

Vincent Mathieu
A Ischia Vincent Mathieu va prendre part à ses 3e mondiaux de l’année 2015 ! Qui dit mieux ? En juillet il est vice champion du monde d’apnée statique au mondiaux CMAS avec 7’44. Il y a quelques semaines il validait un record perso avec 80m en poids constant lors des championnats du monde AIDA de Chypre. Et demain en équipe France FFESSM il sera aligné sur le poids constant. Piscine ou mer, rien n’arrête ce jeune athlète de 28 ans, véritable révélation de l’année 2015 en France.

les annonces en poids constant

 

Si toute l’élite de l’apnée mondiale ne s’est pas forcément donnée rendez-vous à Ischia pour les 1er mondiaux CMAS de profondeur, on a toutefois aujourd’hui, mardi 6 octobre, de très belles annonces. Quatre annonces sont à plus de 100m chez les hommes :
-110m pour Goran Colak (son PB est de -108m à Chypres il y a quelques semaines). Ce serait un record du monde CMAS (CMAS WR ATTEMPT)
-106m pour Bruno Segvic, compatriote Croate de Goran
-103m pour Michele Giurgola de la squadra Azzura
-101m pour Patrick Poggi, c’est 10m de plus que son PB en compétition réalisé à Chypre. Le français se place en embuscade mais c’est aussi un vrai coup de poker.
Stéphane Tourreau annonce « seulement » 93m (10e annonce), Xavier Delpit 86m (11e annonce) et Vincent Mathieu 85m (12e annonce).
Chez les filles du très beau niveau international est attendu avec notamment Alessia Zecchini qui a annoncé 93m (CMAS WR ATTEMPT). sa compatriote Chiara Obino annonce 82 et la Turque Sahika Erkumen 80m. Comme Patrick Poggi, la Française Sophie Jacquin a fait la 4e annonce avec 65m. Une performance à la portée de sa palme (son PB est à 75m).

annonces CWT

annonces CWT

Goran Colak et Alessia Zecchini en or

C’était déjà un patron mondial de l’apnée en piscine mais on peut désormais dire que Goran Colak l’est aussi en mer. Lors des derniers mondiaux AIDA de Chypre Goran Colak avait montré qu’il avait atteint un haut niveau international avec -108m en poids constant. Il avait d’ailleurs remporté le classement combiné de ces mondiaux AIDA (CWT+CNF+FIM). Aujourd’hui sur les mondiaux CMAS il confirme tout son talent en devenant champion du monde de poids constant avec -110m CWT (CMAS WR). Son compatriote Croate Bruno Sgevic qui avait fait la 2e annonce avec -106m ne valide pas sa plongée puisque celle-ci s’est soldée par une syncope. Bruno a perdu connaissance sous l’eau et a été pris en charge par un safety de première classe en la personne de Gaspare Battaglia. Le Croate a été hospitalisé. Avec 103m l’italien Michele Giurgola prend la 2e place. Le français Patrick Poggi qui avait fait le pari osé d’annoncer -101m, soit 10m de plus que son « presonal best » de Chypre (-91m), ne valide pas sa plongée.  L’Ajaccien est disqualifié pour syncope même si sa sortie ressemble davantage à une « bonne » PCM. Finalement pour le bronze on retrouve un autre italien avec Vincenzo Ferri qui a validé 98m.

goran cwt 2

Goran Colak par Daan Verhoeven

Stéphane Tourreau qui avait fait la 10e annonce annonce se retrouve finalement à la 5e place avec un plongée à -93m. Comme à Chypre pour les mondiaux AIDA, il est le premier Français du classement. Une belle régularité pour le Savoyard. Nous avons interviewé à chaud Stéphane après sa performance :

►FRANCE APNÉE :  95m validé aux mondiaux AIDA il y a quelques semaines… pourquoi n’as-tu annoncé « que » 93m sur ces mondiaux CMAS ?
►STÉPHANE : Pour des raisons de budget; il devient très exigeant de s’entraîner profond et en sécurité. Ma dernière descente profonde date de ma perf’ à Chypre et j’aurais aimé m’entrainer entre les deux. De plus ma capacité d’adaptation a été mise à l’épreuve en raison de la thermocline et du matériel en arrivant l’avant-veille de la performance à Ischia.
Le jeu pour moi était d’assurer en étant très raisonnable pour préserver mes poumons et mes oreilles.
La réflexion sur l’annonce a pris du temps et au final un très bon choix stratégique avec les circonstances.
Je suis très fier d’avoir assuré une plongée dans ce contexte.
►FRANCE APNÉE : Raconte nous ta perf’ du jour ?
►STÉPHANE : Ma plongée était sous le signe de l’adaptation et du relâchement. Je m’étais même entraîné dans la douche froide avec des exos mouthfil pour préparer ma plongée. (Je remercie énormément le Staff présent pour leur professionnalisme autour de nous car il faut le dire dans ces circonstances c’était vraiment important et ils ont parfaitement su nous accompagner)
Thermocline importante à 40m et 50m et grosse concentration pour gérer la compensation, suffisamment juste pour me retrouver à 60cm des plaquettes au bout des doigts. Mes tympans étaient au max de leurs élasticités; aussi je me connais suffisamment bien pour renoncer à la plaquette.
►FRANCE APNÉE : Finalement tu n’es pas si loin du podium alors qu’au départ tu avais fait la 10e annonce, tu savais que beaucoup ne valideraient pas leur perf’ aujourd’hui ?
►STÉPHANE : Au final 1m de moins mais un classement égal à celui de Chypre (5eme), comme quoi… Je savais que ça allait être sélectif. J’ai pris en considération que certains n’avaient pas fait de Championnats du monde depuis un moment sur les autres circuits, que la thermocline était forte et le courant aussi.
►FRANCE APNÉE : Un dernier mot ?
►STÉPHANE : Hâte de profiter bientôt des eaux chaudes !

Xavier Delpit qui avait annoncé 86m a finalement tourné à 76m. Déçu, Xavier nous a confié  » J’ai eu  froid ! Je n’arrive pas a garder mon mouthfill dès que je suis dans du froid et là moins de 15 degrés en dessous des 50. J’ai fait  une  semaine d’affûtage à  Nice où il n’y avait plus de thermocline les derniers jours !! Pendant ma préparation j’avais réalisé 94m « easy » à Bali au bout de seulement la 6e séance de reprise… Bref je suis très très déçu et frustré ! « . Xavier tentera de se rattraper vendredi pour l’épreuve du Cube. Discipline pour laquelle il possède toujours le record du monde.

Quant à Vincent Mathieu qui valide aujourd’hui -85m, sur le principal réseau social il raconte sa journée : « Ce matin au réveil, de la grisaille dans le ciel et quelques difficultés à quitter les bras de Morphée. Qu’importe, je me prépare, fait une série d’étirement et « avanti ». Arrivé sur la zone d’échauffement, le stress a commencé a ce faire sentir… Pour aucune raison d’ailleurs !! Mais en comparaison de Chypre, j’étais étonnamment peu serein…peut être parce que cette plongée symbolisait pour moi la fin de ma première saison à la conquête des profondeurs…une petite pointe de nostalgie peut être ? Conscient de la chose, je l’accepte et me reconcentre. J’entame mon échauffement. Je me sens bien ! Je m’avance sur la ligne officielle. Départ dans 7 minutes…départ dans 3 minutes !! Je me réveil brutalement, mets de l’eau dans mes lunettes, ventile pour me relâcher et c’est parti. Pendant la descente, la thermocline à 45m me saisi. J’entends mon cœur ralentir d’un coup…et je me relâche encore plus. Une chute libre longue et enivrante…comme je les aime. Arrivé au fond, une petite difficulté cependant. Je trouve que les 1m20 qui séparent la balle de tennis de la plate sont un peu grands. Je tâtonne, une pince vide, une seconde pince vide…la troisième…un tag ! Enfin ! Et c’est parti pour la remontée.Je palme et me détend tout en même temps. Je pense « piscine » ! Je sens l’eau se réchauffer ! J’entends le scooter de l’apnéiste de sécurité ! Je continue de la palmer ! Et prépare ma sortie ! Je sors !! Lunette, pince nez…je valide le protocole CMAS dans le temps imparti. Le drapeau blanc se lève…et c’est un -85m qui viens finaliser ma saison ! Je me classe 7ème au classement général. Bilan : compensation OK, adaptation à la profondeur OK, hypoxie OK, lactique 0…et un petit goût de reviens y ! Content de finaliser cette saison de la sorte et très heureux de finir dans le top 10 de ces Championnats du Monde CMAS. » Et quelle saison pour la pépite de l’apnée française !

alessia

Alessia Zecchini

Seulement 8 filles ont pris part à l’épreuve de poids constant. Sophie Jacquin, seule Française de l’Equipe de France,  valide un nouveau record de France fédéral à -65m à Ischia (Italie). Performance qui la place à la 4e position du classement général. En effet le podium revient à Alessia Zecchini avec 93m (CMAS WR), Chiara Obino avec 82m et Sahika Erkumen avec 80m.

On peut dire sans retenue qu’ Alessia Zecchini est bien la nouvelle reine de l’apnée mondiale. A seulement 23 ans (!) elle est capable de briller autant en piscine qu’en mer. Un véritable phénomène !

 

 

Sophie Jacquin et sa plaquette des -65m CWT

Sophie Jacquin et sa plaquette des -65m CWT

résultats complets :

source : CMAS

source : CMAS

 

2- le poids constant en bipalmes (CWT BIFIN) – mercredi 7 octobre

Médaille de bronze pour Rémy Dubern

Au départ la France ne devait pas prendre part au poids constant en bipalme (CWT BIFIN), une nouvelle discipline de la CMAS (inexistante sur le circuit AIDA). Or, aujourd’hui, Rémy Dubern a plongé sur cette épreuve et il a plutôt bien fait puisqu’ avec 82m il rapporte une première médaille à l’Equipe de France fédérale. Il toutefois préciser que pour l’instant il ne s’agit pas d’une épreuve officielle mais d’une épreuve de démonstration.

Pour le bi palmes, Rémy ne s’est pas du tout entraîné sur la discipline cette saison; il a juste passé l’été à accompagner ses élèves sur 30 à 40m via l’encadrement à l’école Blue Addiction. Il a toutefois tenté la semaine dernière une plongée à 80m en bi sur Nice pour se rassurer. Il avait déjà validé 80m en 2011 en compétition mais il ne s’est pas entrainé depuis sur cette discipline. Avec le sans palmes qu’il affectionne aussi particulièrement et qu’il présentera demain, Rémy considère que le bi palmes fait partie des disciplines les plus naturelles et authentiques en apnée.

Les conditions sur Ischia ne sont pas faciles, aussi il y a eu quelques changements de programme, le sans palmes est finalement avancé à demain jeudi au lieu de vendredi à cause de la mauvaise météo annoncée les deux derniers jours de la compétition. Certains athlètes enchaineront alors 3 jours d’épreuves non stop sans jour de repos entre le bi palmes et le sans palmes de demain. Dans ce contexte, Rémy Dubern a donc fait une annonce pour demain très raisonnable à 65m, loin de son PB actuel validé sur Chypre à 70m. Le champion de France de CNF préfère jouer la carte de la sécurité et assurer un carton blanc.

Le podium homme :
1- Michele Giurgola -93m ITALIE
2- Vincenzo Ferri -84m ITALIE
3- Rémy Dubern -82m FRANCE

Le podium femme:
1- Chiara Obino -67m ITALIE
2- Sahika Ercumen 60m ITALIE
3- Karla Mendez -47m VENEZUELA

A noter qu’il n’y a eu seulement que 13 participants chez les hommes et 6 chez les femmes.

Ferri - Guirgola - Dubern (photo : CMAS)

Ferri – Guirgola – Dubern (photo : CMAS)

 

 

3- le poids constant sans palme (CNF) – jeudi 8 octobre

L’or et l’argent pour la France

Rémy par Daan Verhoeven

Rémy par Daan Verhoeven

Les nombreuses défaillances sur l’ épreuve de poids constant sans palme ont permis à Rémy Dubern de devenir champion du monde avec 65m CNF. Avec une  6e annonce Rémy a davantage joué la carte tactique que la carte physique. Ce qui était fort judicieux. On sait que Rémy est devenu champion de France de cette discipline en juin dernier avec 61m et qu’à Chypre il avait validé 70m; 65m devait alors être une performance rondement maîtrisée. Michele Giurgola réalise 65m également mais étant donné qu’il avait annoncé 68m il est pénalisé et prend la seconde place. Le Turque Arikok prend la 3e place avec 55m. On notera par ailleurs 3 syncopes sur 13 participants et l’absence de William Winram. Le champion suisse avait pourtant été annoncé en grande pompe par la CMAS; il aura finalement brillé par son absence…

Chez les filles seulement 6 athlètes ont pris part à l’épreuve très exigeante du CNF. Alessia Zecchini a été une fois de plus impériale. Elle remporte l’épreuve avec 58m. On peut dire que l’italienne est en passe de devenir la nouvelle « Molchanova ». Une championne capable de tout gagner en piscine et en mer. Sophie Jacquin devient quant à elle vice championne du monde avec une plongée à -49m (pour 51m annoncés). La Turque Sahika Ercumen complète le podium avec 48m (pour 52m annoncés).

Sophie Jacquin (photo : FFESSM)

Sophie Jacquin (photo : FFESSM)

 

4- Le jump Blue (Cube) – vendredi 9 octobre

cube copie 2

Zecchini bien sûr, Guerin-Boeri évidemment !

Arthur Guerin-Boeri avait potentiellement une grosse perf sur le cube. Il a transformé ce potentiel en un record du monde avec 201m. Le record qui appartenait auparavant à Xavier Delpit reste donc en possession de la France. Xavier prend, sur cette épreuve qu’il affectionne particulièrement, le bronze avec 176m. On s’attendait à une grande distance pour  Vitturini. Finalement l’italien, très déçu, prend la 4e place avec 175m.

Alessia Zecchini s’offre un 3e record du monde sur ces mondiaux avec une incroyable de perf de 190m sur le Jump Blue !

result cube 2015 copie

 

Arthur Guerin-Boeri (photo : CMAS)

Arthur Guerin-Boeri (photo : CMAS)

 

> DOSSIER réalisé par Louis M. <

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *